•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet immobilier sur Grande Allée suscite la grogne

Un bâtiment sur la Grande Allée.

L'ancien siège social de Loto-Québec, au 955 Grande Allée, est au centre d'un projet immobilier de 180 logements.

Photo : Radio-Canada / Olivier Bouchard

Un projet immobilier prévu sur Grande Allée, à quelques pas d'un quartier résidentiel, suscite la grogne chez les résidents du secteur.

Le promoteur Immeubles Simard a récemment obtenu un changement de zonage pour le terrain de l'ancien siège social de Loto-Québec, situé au 955, Grande Allée Ouest.

Selon une présentation du projet de la Ville de Québec, l'entreprise compte conserver le bâtiment actuel, qui fait partie du patrimoine moderne de la Ville, mais prévoit aussi la construction d'un immeuble de 3 à 7 étages composés de 180 logements destinés à la location.

De plus, un stationnement souterrain de 200 places est également prévu dans le projet d'environ 40 millions de dollars.

Une esquisse d'un projet immobilier, sur la Grande Allée, à Québec

Le projet actuel prévoit la construction d'un immeuble de logements à l'arrière et sur le côté du bâtiment.

Photo : Ville de Québec

Déçus

Or, le projet risque de changer complètement la dynamique du quartier, selon François Cloutier, qui réside sur l'avenue de Mérici, située juste derrière le 955, Grande Allée Ouest.

On a été déçus d'apprendre qu'il allait avoir beaucoup de logements et peu de stationnements [extérieurs]. Encore plus déçus de savoir que ce serait du locatif, laisse entendre le père de famille.

La future clientèle risque de détonner avec la vocation actuelle du quartier, selon lui. On est une rue uniquement unifamiliale. La densité urbaine, c'est bien si ça amène le même type de bâtiment, qui est en cohérence avec ce qui est déjà construit. Ça va être en totale incohérence avec le milieu actuel, croit-il.

Une esquisse du projet avec la devanture de 3 bâtiments.

Un aperçu du projet vu de la Grande Allée Ouest

Photo : Ville de Québec

Moins d'espaces verts?

Selon des esquisses, le bâtiment viendra diminuer considérablement les espaces verts disponibles sur le terrain, croit M. Cloutier.

Une esquisse aérienne d'un projet immobilier sur un terrain, avec l'indication des hauteurs.

Vue aérienne du projet

Photo : Ville de Québec

Dans le nouveau zonage, la Ville autorise une diminution de la marge avant du terrain de 30 m à 6 m de même que l'ajout d’une marge à l’axe de 40 m à partir de la Grande Allée Ouest. La hauteur maximale permise du bâtiment est augmentée à 22 m sur 75 % de la projection au sol d’une construction.

En vertu de ce règlement, les arbres et l'imposante haie de cèdres situés le long d'une rue résidentielle ont peu de chance de résister au projet, ajoute le résident.

Une imposante haie de cèdres située à l'arrière de l'ancien siège social de Loto-Québec longe un quartier résidentiel.

Une imposante haie de cèdres située à l'arrière de l'ancien siège social de Loto-Québec longe un quartier résidentiel.

Photo : Crédit : François Cloutier

En plus, s'ils font de l'excavation, c'est de la poudre aux yeux de nous faire croire que la végétation va être conservée, estime François Cloutier.

Rencontre mercredi

La Ville de Québec et le promoteur tiennent une rencontre d'information virtuelle mercredi. Plusieurs citoyens du quartier adjacent seront présents, selon M. Cloutier.

Il y a une sorte de mouvement citoyen dans la rue. On est en train de se parler, de s'écrire des courriels à savoir comment on peut contester le projet, prévient M. Cloutier.

Au moment d'écrire ces lignes, le promoteur, Immeubles Simard, n'a pas répondu à nos demandes d'entrevues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !