•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wina Forget en résidence de création au Château Landry

Wina Forget lit un livre au Château Landry.

La dramaturge Wina Forget est en résidence de création au Château Landry de Mont-Joli.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La metteur en scène et dramaturge du Bas-Saint-Laurent, Wina Forget, est en résidence de création au Château Landry de Mont-Joli jusqu'au 15 mai. Elle profitera des prochains jours pour travailler sa pièce de théâtre intitulée Projet Trolls : Apocalypse 2.0.

La pièce est une satire politique qui vise notamment à aborder la banalisation de la haine sur les réseaux sociaux. Un sujet qu'elle juge préoccupant, particulièrement en temps de pandémie.

On va aller jouer sur les codes des films de zombies, des films de série B, et on va mélanger le troll et le zombie dans une espèce de satire post-apocalyptique qui joue sur la propagation d'un virus qui s'attrape sur Internet, explique Wina Forget.

L'histoire réunit, entre autres, des personnages qui souhaitent freiner la propagation du virus et d'autres qui ont été attaqués par des trolls-zombies et qui ont survécu.

C'est un sujet qui, à la base, me causait beaucoup de frustrations. C'est un phénomène qui venait beaucoup me chercher, chaque fois que j'allais sur les réseaux sociaux. Je voyais la prolifération du discours haineux. C'était quelque chose de vraiment fâchant, affirme Wina Forget.

J'ai décidé d'utiliser ma frustration, de la transformer pour un faire un sujet humoristique, mais aussi, un sujet sur lequel réfléchir.

Une citation de :Wina Forget, dramaturge

Elle a commencé la rédaction de la pièce en 2018, mais le texte a évolué avec l'arrivée de la pandémie.

Wina Forget soutient que la première version du texte était plus liée aux mouvements d'extrême droite.

Ça s'est complètement transformé avec la pandémie. [...] Le phénomène a évolué et on remarque que des groupes qui étaient sujets à être des trolls en 2018, sont aujourd'hui dans les mouvances de trolls, théories du complot, dans l'ère de la post-vérité, poursuit-elle.

Dans sa pièce, elle utilise de vrais commentaires retrouvés sur le web.

Son temps passé au Château Landry lui permettra de lire des textes, de faire de la réécriture et de s'inspirer en vue d'une lecture publique de Projet Trolls : Apocalypse 2.0.

D'après les informations de Jennifer Boudreau

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.