•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bruno Marchand promet de ne pas négliger les artères commerciales de la périphérie

Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière

Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière

Photo : Radio-Canada

Le parti municipal Québec forte et fière propose d’investir 27,5 millions de dollars sur 5 ans pour soutenir les artères commerciales existantes et la création de nouvelles rues marchandes dans les 21 districts de la ville de Québec.

Les investissements proposés par Québec forte et fière iraient principalement à l’aménagement des artères, au soutien financier des commerçants, à la création d’une équipe dédiée pour assurer le lien avec la Ville et à l’assouplissement réglementaire.

Ce n’est pas un hasard si le chef de la nouvelle formation politique a décidé de présenter son premier engagement électoral sur la rue Racine dans le secteur Loretteville. Bruno Marchand met un accent particulier sur la périphérie, où les artères commerciales sont souvent moins vivantes qu’au centre-ville et parfois même inexistantes.

Vous n'êtes pas en périphérie, vous êtes dans l'ensemble de la ville et chez vous aussi il y a des choses à réaliser, lance-t-il à l’endroit des commerçants qui voudraient contribuer à l’embellissement et l’animation de leur artère.

Un plan large de la rue Racine à Québec

Le candidat à la maire Bruno Marchand estime que la rue Racine est un bon exemple d'artères qui pourraient être revitalisées si les commerçants le souhaitent.

Photo : Radio-Canada

Est-ce à dire que l’administration Labeaume a négligé les artères à l’extérieur des quartiers centraux? Je pense que oui, répond sans hésiter Bruno Marchand. Est-ce que c'était à dessein? Je ne pourrais pas dire. Mais je pense que quand on regarde le résultat, on est obligé d'admettre qu'il y a de l'amour à donner et c'est les citoyens qui le disent.

Le chef de Québec forte et fière ne pense pas qu’investir en périphérie aura pour effet de nuire aux artères commerciales déjà bien implantées et représentées par des sociétés de développement commercial (SDC). De réussir à nourrir la rue Racine, à la rendre belle et animée, ça ne diminuera en rien la commercialisation et la capacité qu'on a de faire de Cartier une rue tout aussi vivante.

On rêve d'une ville où les gens vont pouvoir se rencontrer dans leur quartier, vont pouvoir consommer local. [...] Cette ville-là va être complètement différente dans cinq ans parce qu'on va avoir réussi à l'animer, et ce partout dans la ville.

Une citation de :Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière

Départ de Régis Labeaume

Quant au maire de Québec qui a décidé de se retirer de la vie politique lors des prochaines élections municipales, Bruno Marchand rappelle qu’il s’est lancé dans la course avant l’annonce de Régis Labeaume.

Il affirme que son équipe était prête à faire face au maire actuel tout comme à faire campagne dans le cas où il déciderait de ne pas briguer un cinquième mandat. Affronter M. Labeaume, ça aurait été tout un défi. Mais gagner ça aurait été vraiment intéressant, on va là pour gagner. Maintenant que M. Labeaume n'est pas là, on s'adapte, mais ça ne change pas la vision qu'on a de la ville, lance l’aspirant à la mairie.

Quant aux candidats qui brigueront les sièges de conseiller dans son équipe, il promet des annonces dès cette semaine. Il admet d’ailleurs que plus de gens sonnent à la porte de Québec forte et fière depuis que le maire a annoncé son départ.

La demande pour être candidat avec nous présentement dépasse ce qu'on est capable d'offrir, affirme l'ancien dirigeant de Centraide Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !