•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Bien moins de 1000 » cas par jour avant de considérer rouvrir, selon le Dr Williams

Plus de la moitié des adultes à Toronto ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Une affiche près d'un centre de vaccination de masse à Toronto.

Le maire de Toronto, John Tory, presse les résidents admissibles de se faire vacciner. (Archives)

Photo : CBC/Evan Mitsui / Evan Mitsui

Radio-Canada

Plus de la moitié des adultes à Toronto ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19, et les responsables de la Ville affirment que cette semaine sera la plus chargée en matière de vaccination.

De son côté, le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr David Williams, explique que le processus de réouverture de la province ne débutera pas tant et aussi longtemps que le nombre de cas quotidiens de COVID-19 restera au-dessus de 1000.

Le Dr Williams a émis ces commentaires lors de son point de presse de lundi après-midi.

Je ne sais pas quel sera ce nombre, mais ce sera bien moins de 1000, a-t-il affirmé, faisant référence au nombre de cas confirmés chaque jour dans la province.

Il y a 2716 nouveaux cas de COVID-19 lundi en Ontario.

Celui-ci a d'ailleurs ajouté que la vaccination devait continuer avant de songer à réduire les mesures sanitaires en place. Nous devons atteindre 50 %, 60 %, 70 % de vaccination, a-t-il expliqué.

La ministre de la Santé Christine Elliott a fait écho à ce sentiment lundi, affirmant de son côté que nous devons garder le cap pour le moment.

Le Dr Williams a d'ailleurs ajouté que la réouverture des écoles en présentiel était dans le haut de la liste des priorités.

Toronto dans la « bonne direction »

Selon le maire John Tory, les centres de vaccination de la Ville de Toronto vont administrer plus de 90 000 doses d’ici la fin de la semaine — la poussée la plus importante depuis le début de la campagne de vaccination.

Un homme avec un masque.

Le maire Tory a révélé que la Ville de Toronto envisagerait d'ouvrir encore plus de centres de vaccination en partenariat avec ses bibliothèques publiques, qui sont fermées au public depuis des mois.

Photo : Radio-Canada

Depuis la semaine dernière, nous sommes passés de 40 à 50 % des adultes vaccinés, et nous avons la possibilité d'aller au-delà de 65 % dans les 21 prochains jours depuis que nous avons un meilleur approvisionnement en vaccins, a déclaré le maire Tory en point de presse lundi.

Dans les 13 codes postaux considérés comme des zones chaudes à Toronto, le maire Tory a indiqué que nous sommes passés de moins de 15 % des adultes vaccinés, le 5 avril, à plus de 40 % en date du 2 mai.

Quant à l’ordre de rester à la maison, le maire de Toronto a révélé que les maires de la région du Grand Toronto et de Hamilton ont demandé à la province de fournir plus de détails dès que possible sur une éventuelle prolongation de cet ordre.

S'il n'est pas prolongé, cet ordre toucherait à sa fin le 20 mai.

À l'approche du long week-end de la fête de la Reine, les gens et les entreprises se posent des questions parfaitement raisonnables sur la situation. Ils ont besoin de cette information pour pouvoir faire leurs plans, a indiqué le maire.

La propagation ralentit à Toronto

Toronto a enregistré 807 nouveaux cas lundi. Selon la médecin hygiéniste de Toronto, la Dre Eileen De Villa, la moyenne des cas sur 7 jours est actuellement de 963.

La Dre Eileen de Villa en point de presse.

La médecin hygiéniste de Toronto, la Dre Eileen de Villa

Photo : CBC/Evan Mitsui

Nous allons progressivement dans la bonne direction, indique-t-elle.

Elle a aussi noté que le nombre d'hospitalisations liées à la COVID-19 ainsi que le nombre d'éclosions actives étaient en baisse.

Selon cette dernière, le frein d'urgence imposé par la province le 3 avril dernier a entraîné une diminution de 43 % dans la transmission du coronavirus à Toronto.

Des données sur l’usage des appareils mobiles, que la Ville utilise pour mesurer le temps passé à la maison par les Torontois, auraient démontré que les résidents de la ville passent actuellement en moyenne 80 % de leur temps à la maison, comparé à 77 % à la fin du mois de mars.

Selon la Dre De Villa, les cas quotidiens pourraient baisser davantage jusqu’à 400 par jour d'ici le 1er juin, mais seulement si le confinement actuellement en cours se poursuit.

Elle a exhorté la province à prolonger son ordonnance de rester à la maison.

Aller de l'avant trop tôt, ce serait suivre le pire chemin possible, a-t-elle déclaré.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !