•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du bénévolat en échange d'un logement pour des étudiants de Drummondville

Un homme qui sort d'un centre d'hébergement pour aînés.

Trois étudiants du Cégep de Drummondville résideront au Centre d'hébergement St-Joseph gratuitement en échange de bénévolat.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Le Cégep de Drummondville lance un premier modèle de cohabitation intergénérationnelle au Centre-du-Québec.

L'objectif est de loger des étudiants dans des résidences pour aînés afin de favoriser les liens et la cohabitation entre les générations.

C'est de vivre avec les résidents, partager des repas, de vivre des activités avec eux afin de favoriser les liens intergénérationnels. Ils vont vivre ensemble de 8 à 12 mois, explique la chercheuse pour le Centre collégial d'expertise en gérontologie (CCEG) du Cégep de Drummondville, Julie Castonguay.

Elle souhaite créer un modèle qui pourrait être implanté dans toutes les résidences pour aînés.

Les Résidences Pelletier ont accepté l'invitation du Centre collégial d’expertise en gérontologie. L'entreprise logera trois étudiants gratuitement dès l'automne. En échange, ces derniers effectueront 40 heures de bénévolat par mois auprès des aînés.

On le sait tous qu'avec la COVID, l'isolement a été un facteur assez négatif pour tout le monde, mais aussi pour les aînés. Pour nous le projet a encore plus de sens. On a hâte de rencontrer nos deux étudiants qui vont venir habiter chez nous, parce qu'on sait que ce sera bénéfique pour tout le monde, soutient le directeur général du Centre d'hébergement St-Joseph, propriété des Résidences Pelletier, Jasmin Gélinas.

Actuellement en recrutement, le Cégep invite les étudiants intéressés à se manifester en prévision de l'automne prochain.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !