•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les commerçants prêts pour la première phase du plan de réouverture en Saskatchewan

Des délais de trois semaines sont prévus entre chacune des trois phases.

Un dame attablée sur une terrasse avec un homme consulte un menu. Tous deux portent le masque.

En Saskatchewan, 50 % des adultes ont reçu leur première dose (archives).

Photo : Radio-Canada / Olivier Plante

Radio-Canada

Maintenant que la Saskatchewan a pu vacciner 70 % des personnes de plus de 40 ans, la province pourra, comme prévu, entreprendre dans trois semaines la phase 1 de son plan de réouverture, le 30 mai.

Les bars et les restaurants pourront rouvrir leurs portes, avec un maximum de six clients par tablée et un minimum de 2 mètres séparant les tables.

La première phase prévoit également la relance des entraînements en groupe dans les gymnases, à la condition qu'une distance de 3 mètres entre chaque participant soit maintenue.

Les lieux de culte pourront fonctionner à 30 % de leur capacité, ou accueillir un maximum de 150 fidèles, avec la distanciation physique prévue entre les différentes bulles familiales.

Nous sommes prêts

Selon le directeur général du quartier d’affaires de Saskatoon (DTNYXE), Brent Penner, les mesures sanitaires font désormais partie du quotidien des commerçants.

On a bien hâte d’avoir encore plus de clients dans nos restaurants, dans nos magasins, dans nos bars. Les gens savent très bien à quoi s’attendre, étant donné que nous sommes dans cette situation depuis plus d’un an, explique-t-il.

Brent Penner trouve exemplaire le comportement de la majorité des clients et des commerces, jusqu'ici bien adaptés à la distanciation physique et à la distribution de désinfectant.

Cependant, il faudra, dit-il, que la population fasse preuve de patience au moment où les commerces s’apprêtent à recevoir davantage de clients.

Il faudra traiter les employés de ces commerces comme on voudrait nous-mêmes être traités. C’est la base.

Une citation de :Brent Penner, directeur général du quartier d’affaires de Saskatoon DTNYXE

Selon le professeur en épidémiologie à l'Université de la Saskatchewan Cory Neudorf, il faut que les commerces agissent prudemment afin d’éviter de subir de nouvelles fermetures.

À moins qu’on ne veuille une augmentation du nombre de cas accompagné d’une quatrième vague, il faut qu’on avance à pas de tortue, et les commerces doivent absolument le comprendre, explique-t-il.

On a encore du travail à faire.

Une citation de :Cory Neudorf, professeur en épidémiologie à l'Université de la Saskatchewan

Phases 2 et 3

Même si le seuil est atteint pour la phase 1, le premier ministre Scott Moe a affirmé par voie de communiqué que la province n’a aucune intention de ralentir la cadence en matière de vaccination.

Au contraire, on va accélérer le pas, a-t-il ajouté.

Une dame reçoit une injection au bras.

En Saskatchewan, 59 % des 30 ans et plus ont reçu une première dose de vaccin (archives).

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Pour que la phase 2 puisse débuter, il faut atteindre le seuil de vaccination de 70 % des plus de 30 ans, soit 11 % de plus que le taux actuel.

Il faudra également que trois semaines se soient écoulées depuis le début de la phase 1.

Scott Moe indique que la grande majorité des ordonnances sanitaires seront levées lorsque la province arrivera à la 3e étape de sa réouverture.

Cette phase pourra commencer quand 70 % des personnes des plus de 18 ans auront reçu le vaccin depuis trois semaines et qu’au moins trois semaines se seront écoulées depuis le lancement de la phase 2.

Avec les informations de Morgan Modjeski

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !