•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jagmeet Singh fait un rapprochement entre les antimasques et l’extrême droite

Un gros plan sur le visage d'un homme qui porte la barbe longue et un turban.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, estime, comme le maire de Calgary, Naheed Nenshi, qu'il existe des liens entre les manifestations antimasques et les mouvements d'extrême droite.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, est d'accord pour dire qu'il y a un lien à faire entre les manifestations antimasques et les mouvements d'extrême droite.

Il faisait ainsi écho aux propos du maire de Calgary, Naheed Nenshi, qui, lors d'entrevues télévisuelles au courant de la fin de semaine, a dit que ces rassemblements contre les mesures sanitaires étaient en fait des manifestations à peine voilées de nationalistes blancs.

En conférence de presse, lundi, M. Singh a déclaré qu'il y a effectivement un lien à faire avec l'extrême droite, une idéologie de gens qui ne s'occupent pas des autres, selon lui.

Donc, je crois que oui, il y a une connexion [...] et c'est un problème. C'est un problème parce que ça menace les autres régions, ça menace toute la société et c'est la mauvaise chose à faire, a réitéré le chef du NPD en réponse à la question d'une journaliste.

Il n'a pas mâché ses mots en disant que les gens faisant partie de cette mouvance ne se soucient pas du monde autour d'eux, soit en refusant d'investir dans des programmes sociaux, soit en refusant de faire leur part pour éviter de transmettre la COVID-19 dans leurs communautés.

Cette idée de ne pas vouloir faire sa part va tout à fait dans le sens de l'idéologie d'extrême droite. C'est dangereux et c'est nuisible. On doit le dénoncer, a affirmé M. Singh en anglais.

Au cours des dernières semaines, des manifestations ont eu lieu pour protester contre les mesures sanitaires en place un peu partout au pays.

Le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, le député fédéral indépendant Derek Sloan et le député provincial ontarien indépendant Randy Hillier ont tous les trois reçu des amendes des forces de police locales pour avoir participé à de tels rassemblements.

Sur Twitter, M. Bernier a réagi aux commentaires de M. Singh en lui balançant des insultes ainsi qu'à son parti. Le NPD est un nid de radicaux fous et potentiellement violents, a écrit le chef du PPC.

L'information est la clé

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, soutient que le seul lien qui existe entre des mouvements extrêmes, quels qu'ils soient, est le besoin d'information.

Quand on informe les gens à l'effet que les idéologies qu'on leur a suggérées sont malavisées [...], on s'en détache. Lorsqu'on informe les gens que les mesures sanitaires sauvent des vies, [...] épargnent un système de santé mis à mal, les gens peuvent comprendre, a-t-il dit.

M. Singh est d'accord avec l'importance de fournir de l'information afin de calmer le jeu.

Je pense que la solution à la frustration des gens est de fournir plus d'information de façon claire, de dire aux gens où on s'en va [...]. Si on parvient à mieux l'expliquer [...] ça va permettre aux gens de comprendre à quel point il est important de suivre ces directives, a-t-il convenu.

Le consensus entre le Bloc et le NPD à ce sujet ne va pas plus loin.

Invité à s'exprimer en anglais sur le lien possible entre les manifestations antimasques et l'extrême droite, M. Blanchet a déclaré qu'il est plutôt irresponsable de tenter de faire des gains politiques d'une situation qui est déjà triste.

Il n'a pas mentionné de noms, mais s'est dit absolument certain que les gens qui ont été impliqués dans une telle discussion dans les dernières heures et derniers jours savent très bien qu'il ne peut pas y avoir de lien entre deux maux, deux choses malheureuses [...] qui ne sont pas liées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !