•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La N.-É. rapporte 121 nouveaux cas et allège les restrictions pour les déménagements

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, lors d'un point de presse sur la COVID-19 le 4 mai 2021.

Iain Rankin, premier ministre de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Les autorités sanitaires en Nouvelle-Écosse annoncent lundi que 121 nouvelles personnes sont atteintes de la COVID-19 pour un total de 1655 cas actifs à l’heure actuelle.

Cinquante-huit personnes malades reposent à l’hôpital, dont neuf aux soins intensifs.

Parmi les nouveaux cas lundi, 94 se trouvent dans la région sanitaire du centre, 16 dans celle de l'est, six dans celle de l'ouest et cinq dans celle du nord.

Après un sommet de 227 nouveaux cas atteint vendredi, le gouvernement provincial a annoncé 163 cas supplémentaires samedi et 165 de plus dimanche. Deux décès, les 70e et 71e à être liés à cette maladie, ont également été signalés récemment.

De nouvelles mesures annoncées vendredi ont comme objectifs de réduire les risques de propagation.

Elles comprennent la prolongation de la fermeture des écoles, le resserrement des restrictions à la frontière, la modification des exigences en matière d'isolement pour les travailleurs en rotation et des limites sur le nombre de clients présents dans un magasin.

Exemptions aux frontières

La Nouvelle-Écosse réajuste le tir concernant les nouvelles restrictions aux frontières et permet finalement certaines exemptions.

Je sais que bien des personnes aimeraient venir dans notre province […], mais la frontière est fermée, dit Iain Rankin.

Toutefois, nous n'avons pas l'intention de créer des difficultés pour les personnes et les familles qui pourraient se retrouver dans l'incertitude, et sans endroit où vivre.

Des formulaires de demandes d’exemptions seront maintenant disponibles pour les cas particuliers, comme les individus qui avaient déjà planifié un déménagement - avant le 21 avril 2021 - dans la province et ne peuvent pas retarder leur date d’aménagement.

Une exception est aussi accordée à ceux qui déménagent en Nouvelle-Écosse pour un nouvel emploi, et qui ont signé une lettre d’embauche avant le 7 mai.

Tous les nouveaux arrivants devront toutefois s'auto-isoler pendant 14 jours.

Rattrapage du retard dans l’analyse des tests de dépistage

Des progrès ont été faits le week-end dernier pour traiter les retards liés au dépistage.

Nous espérons que d’ici le milieu de la semaine tout ce retard aura été réglé, a affirmé le médecin hygiéniste en chef, Dr Robert Strang.

Robert Strang en conférence de presse.

Le docteur Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Dimanche, 5021 tests de dépistage contre la COVID-19 ont été analysés.

2,5 % des tests se sont révélés positifs.

Les chiffres sont élevés dans la région d’Halifax, mais au moins c’est un peu plus bas. Nous faisons du rattrapage, a indiqué le premier ministre Iain Rankin.

 Le nombre moins élevé indique que le confinement commence à avoir des effets.

Le Dr Robert Strang a remercié la population d’avoir fêté la fête des Mères en respectant les mesures sanitaires en cours dans la province.

De ce que j’ai vu sur les médias sociaux, les gens respectent majoritairement les règles, a-t-il dit.

Enveloppe pour les personnes dans le besoin

Iain Rankin a aussi indiqué lundi que 1,3 million de dollars seront versés par le gouvernement cette semaine pour de l’aide alimentaire dans les collectivités.

L’argent sera notamment versé dans Feed Nova Scotia, un programme de boîtes alimentaires de la province.

Un total de 100 000 $ sera aussi versé à de plus petits organismes de bienfaisance,dont le Centraide du Cap-Breton.

Selon les autorités provinciales, environ 150 000 Néo-Écossais sont en situation d'insécurité alimentaire.

Vaccination au volant

La première séance de vaccination avec service au volant a ouvert ses portes lundi à l'hôpital général de Dartmouth. La vaccination est offerte sur rendez-vous seulement, aux personnes de 50 ans et plus.

Un total de 168 rendez-vous ont été effectués lors de cette première journée. Le vaccin utilisé est le Pfizer.

La clinique sera ouverte sept jours sur sept.

Une fiole du vaccin de Pfizer-BioNTech et des seringues.

Les laboratoires BioNtech/Pfizer veulent fabriquer jusqu'à 3 milliards de doses cette année.

Photo : Reuters / Yves Herman

Le patient se sent à l'aise car il est dans son propre environnement. Cette option est également un avantage pour les personnes à mobilité réduite, car elles n'ont pas à se frayer un chemin dans un bâtiment, écrit dans une note envoyée à Radio-Canada le porte-parole du ministère de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse, Brendan Elliott.

Des ambulanciers seront également présents sur place pour surveiller l’apparition de possibles effets secondaires chez les personnes vaccinées.

Amendes pour une célébration religieuse

Bien que la majorité des Néo-Écossais semblent suivre les règles, la GRC continue de donner des amendes dans la province pour non-respect de la loi sur la protection de la santé

Une célébration religieuse s’est déroulée dans une église de Weston, dans la vallée d’Annapolis, dimanche matin.

La GRC du District de Kings indique que 13 hommes et 13 femmes ont reçu une amende de 2422 $ chacun, alors que l’organisme a reçu une amende de 11 622,50 $.

Écusson de la GRC sur un agent

Le même organisme avait déjà reçu une amende moins élevée ainsi qu’un avertissement de la GRC le 2 mai 2021.

Photo : Radio-Canada

Lors du point de presse de la province lundi, le premier ministre Iain Rankin a indiqué ne pas avoir été avisé de cette arrestation, Si cette information est exacte, je serai très déçu. Nous avons demandé à tous de rester à la maison, a-t-il dit.

Il est décevant de voir que des choses comme cela se reproduisent, a ajouté le Dr Robert Strang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !