•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Consultation sur le tramway : la 3e Avenue à privilégier?

Une maquette du tramway.

Un exemple de l'intégration du tramway dans la rue de la Couronne

Photo : Ville de Québec

La Ville de Québec organise trois séances d’information publique en ligne sur le tracé du tramway de Saint-Roch à D’Estimauville qui doit desservir les quartiers Vieux-Limoilou et Maizerets en passant par le Cégep Limoilou et l’Hôpital de l’Enfant-Jésus.

Dans le secteur du Vieux-Limoilou, la Ville envisage toujours deux tracés pour permettre au tramway de rejoindre le chemin de la Canardière. Les rails seront aménagés sur la 3e ou la 4e Avenue et les séances d’information publique seront l’occasion pour les résidents et les commerçants du secteur de se prononcer sur les deux options.

Dans une lettre publiée vendredi, des signataires demandent que soit privilégié le passage du tramway sur la 3e Avenue.

C’est l’instinct naturel. L’objectif, c’est que le tramway passe par Limoilou. De ça, on est super contents, mais par la suite, c’est de voir comment on peut bonifier en faisant cette intervention-là. L’artère commerciale est comme un geste naturel pour créer l’achalandage impromptu, où les gens sont là, attendent le tramway… laisse entendre Guillaume Fafard, cosignataire de la lettre et fondateur de Qinzhee architecture.

Dans ce scénario, une station du tramway serait créée sur de la Canardière, à proximité de la place limouloise.

J’en profiterais pour bonifier cette place-là, pour l’agrandir. Le tramway s’arrête tout de suite après pour pouvoir desservir les gens qui sont déjà à la place limouloise. Les gens peuvent attendre à cette place-là, le temps que le tramway arrive. J’y vois que des avantages.

Une citation de :Guillaume Fafard, architecte et résident du quartier Limoilou

La seule inquiétude persistant pour l’architecte, c’est la tenue de nombreux festivals et événements dans ce secteur achalandé de la 3e Avenue, dont Limoilove.

Mais ils se font souvent un peu plus haut. Il n’y a que Limoilou en musique qui se fait carrément dans cette rotule-là, ce qui serait problématique parce que le tramway n’arrêtera pas de passer pour les événements de musique. Mais on peut y voir d’autres alternatives. Si on vient bonifier ce petit tronçon de 3e Avenue où le tramway va passer, on peut avoir [l’arrière-scène à cet endroit] et la scène serait sur le reste de la 3e Avenue, a-t-il suggéré en entrevue à Première heure.

Comment cohabiter?

Sur cette artère déjà très passante, le tramway viendrait s’ajouter à la circulation automobile déjà dense, à une piste cyclable et aux piétons. Comment aménager ce secteur pour permettre leur cohabitation?

Ça va être de prioriser les interventions dans l’optique où l’on veut toujours prioriser le piéton d’abord, qui est le plus vulnérable, par la suite le cycliste, par la suite le transport en commun et par la suite la voiture. C’est sûr que sur cette artère-là, cette petite section de la 3e Avenue, je vois mal comment on pourrait desservir tout le monde et que tout le monde soit gagnant.

Les commerçants de la 3e Avenue s’inquiètent pour leur part de l’accessibilité de leurs enseignes pour les automobilistes, puisque des stationnements pourraient notamment être sacrifiés.

M. Fafard estime toutefois que la plupart des entreprises de la 3e Avenue sont des commerces de proximité et non de destination. Il croit également que les ruelles du secteur pourraient servir à la livraison, notamment.

La Ville indique que les rencontres en ligne seront l’occasion pour les résidents de faire valoir leurs idées et leurs points de vue non seulement sur le tracé, mais également sur l’endroit où seront aménagées certaines stations.

  • Résidents du Vieux-Limoilou : 11 mai à 19 h
  • Commerçants du Vieux-Limoilou et de Maizerets : 12 mai à 14 h
  • Résidents de Maizerets : 13 mai à 19 h

Ceux qui souhaitent participer aux rencontres doivent s’inscrire au préalable sur le site web de la Ville de Québec (Nouvelle fenêtre) ou sur celui du réseau structurant (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !