•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un imbroglio a semé le doute quant à un cas de COVID-19 chez L'Océanic

Les Foreurs remportent le deuxième match face à l'Océanic.

L'Océanic a reçu le feu vert de la santé publique et pourra poursuivre la série de deuxième ronde l'opposant aux Foreurs de Val-d'Or (archives).

Photo : Capture d'écran, LHJMQ

Radio-Canada

L'Océanic de Rimouski a reçu le feu vert de la Santé publique nationale, lundi matin, pour reprendre ses activités. Selon l'Océanic, un imbroglio a mené l'équipe à penser que l'un de ses joueurs avait reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 dimanche.

Dimanche soir, une enquête épidémiologique avait été amorcée puisqu'un possible cas de COVID-19 était suspecté chez un membre de l'organisation. Finalement, le résultat au dépistage était négatif.

Un imbroglio administratif entoure ce cas suspecté de COVID-19, selon le directeur général et entraîneur-chef de L'Océanic Serge Beausoleil qui s'est adressé aux médias lundi après-midi.

Serge Beausoleil a expliqué qu'il ne s'agit pas d'un faux positif. C'est difficilement explicable. Le jeune en question a été contacté par la Santé publique comme quoi il était positif et puis nos tests avec la compagnie privée sont sortis un peu plus tard le soir et puis ils étaient négatifs, a-t-il précisé.

Les tests réalisés dans le cadre des environnements protégés de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) sont la responsabilité d'une entreprise privée qui fournit directement l'information à la ligue, qui à son tour partage les résultats avec la Santé publique nationale et les équipes.

Selon l'entraîneur-chef, plusieurs questions demeurent en suspens, notamment à savoir pourquoi la santé publique nationale aurait contacté directement un joueur de L'Océanic.

Le premier qui devrait le savoir, c'est la compagnie qui nous teste. Donc, je n'ai pas cherché à avoir plus de détails, bien honnêtement, a-t-il ajouté.

Je ne sais pas ce qui s'est passé. [...] Je ne saurais expliquer la source de tout ça. C'est la ligue qui a ça entre les mains, et la Santé publique, et ils font du retraçage pour éviter que ça se reproduise.

Une citation de :Serge Beausoleil, directeur général et entraîneur-chef de L'Océanic

L'Océanic fait partie des quelques équipes qui n'ont pas connu de cas de COVID-19. Les joueurs et le personnel ont été testés une dizaine de fois depuis trois semaines.

L'équipe de Rimouski fait partie des quelques équipes qui n'ont pas connu de cas de coronavirus, les joueurs et le personnel ont été testés une dizaine de fois depuis trois semaines et un cas unique est difficile à concevoir à travers un groupe qui vit une certaine proximité malgré les mesures de distanciation, selon Serge Beausoleil.

L'Océanic affronte actuellement les Foreurs de Val-d'Or au deuxième tour des séries éliminatoires dans l'environnement protégé du Centre Vidéotron de Québec.

Même si le résultat du test est négatif, le match prévu lundi après-midi est tout de même reporté. Il aura lieu mardi, à 13h.

On est contents de pouvoir renouer avec l'action demain, bien honnêtement.

Une citation de :Serge Beausoleil, directeur général et entraîneur-chef de L'Océanic

L'équipe de Val-d'Or mène la série 2 à 0.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !