•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La renaissance de l’industrie des voyages

Des touristes se trouvent sur une plage.

Une plage de la République dominicaine

Photo : Getty Images / Daniel Slim

Radio-Canada

La pandémie a longtemps été une période de vaches maigres pour les voyagistes. Or, le vent a commencé à tourner.

L’intensification de l’opération d’immunisation contre la COVID-19 n’est assurément pas étrangère à ce revirement de situation. On voit la lumière au bout du tunnel, s’exclame la propriétaire de l’agence saguenéenne Nouvelle Escale, Ginette Côté. C’est vraiment le vaccin qui a été l’élément déclencheur, ajoute-t-elle du même souffle.

Mme Côté raconte, avec un soulagement évident, qu’elle a enfin pu recommencer à brasser des affaires en citant un exemple bien précis. Elle mentionne qu’elle a récemment offert un voyage en République dominicaine à ses clients et que plusieurs d’entre eux n’ont pas eu besoin de se faire prier pour sauter sur l’occasion. Pas moins de 46 personnes ont réservé en moins de deux semaines, souligne-t-elle, avec enthousiasme.

Un avion vole dans un ciel ensoleillé.

Un avion dans un ciel ensoleillé

Photo : Reuters / Kai Pfaffenbach

Selon Ginette Côté, cet engouement est attribuable à plusieurs facteurs. Elle soutient que les voyageurs réguliers sont impatients de renouer avec leurs habitudes, que certains prix sont très alléchants et que les vols sont plus rares qu’auparavant.

Elle se réjouit de voir que la situation s’améliore pour les voyagistes.

Bien candidement, elle reconnaît qu’ils ont cruellement besoin de cette bouffée d’air frais. Elle avance que plusieurs d’entre eux ont abandonné la partie depuis le début de la crise du coronavirus.

Mme Côté indique qu’elle a su tenir le coup pour une raison fort simple : elle aime encore profondément ce qu’elle fait depuis bientôt 30 ans. Ça a été difficile, mais ça va revenir, lance-t-elle, avec optimisme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !