•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après l’isolement préventif, les Foreurs de Val-d'Or reprennent leurs activités

Les Foreurs remportent le deuxième match face à l'Océanic.

Les Foreurs ont remporté le deuxième match face à l'Océanic.

Photo : Capture d'écran, LHJMQ

Jocelyn Corbeil

Après l’isolement préventif, les Foreurs de Val-d’Or ont reçu le feu vert de la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour retourner sur la glace.

L’équipe a dû se placer en isolement préventif à la suite du déclenchement d’une enquête épidémiologique sur un possible cas de COVID-19 dans l’organisation l’Océanic de Rimouski.

On nous a expliqué à Serge Beausoleil [directeur général et entraîneur-chef de l'Océanic] et à moi-même que le test ne se voulait pas du tout un test positif. C’est un test négatif, affirme le directeur général des Foreurs, Pascal Daoust.

La série de deuxième ronde éliminatoire des Foreurs contre l’Océanic de Rimouski dans l’environnement protégé de Québec était sur pause.

L’enquête se poursuit pour savoir pourquoi, mais on sait que c’est probablement rattaché à l’extérieur. Ça demeure une grosse machine. Il y a potentiellement une personne, un collègue de classe ou quoi que ce soit dans l’environnement du joueur ciblé qui aurait été par exemple testé positif et ils ont pris pour acquis que ce jeune-là était dans l’environnement scolaire. C’est une des pistes étudiées présentement , rapporte le directeur général des Foreurs.

L’entraînement reprend donc aujourd’hui.

J’ai été le premier à souvent dire haut et fort que je n’espérais jamais gagner parce qu’un adversaire allait tomber au combat dans une autre ronde ailleurs pour ces raisons-là. J’espérais encore moins perdre pour ces raisons-là , disait-il sur nos ondes quelques minutes avant de recevoir le feu vert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !