•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture des commerces non essentiels à Québec et Lévis

La rue Cartier, à l'aube.

La région de la Capitale-Nationale et plusieurs MRC de Chaudière-Appalaches retombent en zone rouge, lundi matin. Les commerces non essentiels vont rouvrir après cinq semaines de fermeture. Le couvre-feu sera également repoussé à 21h30.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cloutier

La Capitale-Nationale et plusieurs secteurs de Chaudière-Appalaches sont passés en zone rouge aux douze coups de minuit, la nuit dernière.

Les commerces non essentiels peuvent ainsi rouvrir après cinq semaines de fermeture.

Dès ce matin, il sera par exemple possible de se rendre dans un magasin pour se procurer des vêtements d'été durant les heures ouvrables.

Je suis super contente. On attendait ce moment-là comme le messie. On est ravis, en espérant que ça reprenne bien, parce que c'est quand même très, très long, affirme la propriétaire de la boutique de vêtements Nanas Chic, Magalie Solano.

André Leclerc, vice-président de Chaussures Leclerc, lors d'une entrevue dans une boutique de l'entreprise

André Leclerc, vice-président de Chaussures Leclerc

Photo : Radio-Canada

Vite, les restos!

De son côté, le vice-président des Chaussures Leclerc, André Leclerc, est heureux de pouvoir rouvrir ses dix boutiques. Il affirme que les pertes financières sont importantes et espère qu'il n'y aura plus de fermeture.

On se sent très heureux d'accueillir notre clientèle dans toutes nos boutiques. Les employés ont trouvé ça difficile. On espère que c'est la dernière fois qu'on ferme, que les gens vont se faire vacciner et qu'on va être en sécurité, affirme-t-il.

Il souhaite également que le gouvernement Legault autorise bientôt la réouverture des restaurants. Leur fermeture occasionne des baisses dans les ventes, tant dans les centres commerciaux que sur les artères commerciales.

Tant que les restaurants ne seront pas ouverts, on va subir des baisses. Sur la rue Saint-Jean, on parle de 80, 85 % de baisses par rapport au chiffre d'affaires de 2019. On espère que les restaurants rouvrent le plus rapidement possible, mentionne André Leclerc.

Pas d'employé

L'entreprise Nanas Chic a aussi subi des pertes financières importantes. Magalie Solano devra combler seule les heures d'ouverture de son magasin, faute de revenus.

Je n'ai pas les moyens d'embaucher du personnel. Je travaille du lundi au dimanche dans ma boutique. Je n'ai pas le choix pour l'instant, souligne-t-elle.

Durant les cinq semaines de fermeture, les Chaussures Leclerc effectuaient près de 150 livraisons de commandes en ligne par semaine. Ces ventes ont permis à l'entreprise de pouvoir payer une partie des frais fixes.

Je dis encore merci. Les gens du Québec ont acheté local. C'est ça qui nous a permis de passer au travers de ces semaines-là, estime André Leclerc.

Couvre-feu repoussé

Les résidents de la Capitale-Nationale et de Lévis pourront également profiter plus longtemps de l'ambiance des parcs et des rues commerciales dès ce soir. Ils devront être à la maison à 21 h 30, plutôt que 20 h.

Les élèves du secondaire retournent pour leur part en classe une journée sur deux pour les plus vieux et quotidiennement pour les élèves de première et deuxième secondaires.

Au sud de Vallée-Jonction, une partie de la Beauce demeure toutefois soumise à des mesures spéciales, mais les élèves du primaire peuvent néanmoins retourner à l'école.

Avec la collaboration de Marie-Pier Mercier et Jean-François Nadeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !