•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales : environ 130 000 Néo-Brunswickois ont voté jusqu'ici

Des gens font la queue devant une église.

Des gens font la file devant un bureau de vote sur la rue Botsford, à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Radio-Canada

La plupart des électeurs au Nouveau-Brunswick sont appelés aux urnes lundi pour choisir leurs prochains représentants municipaux. À 16h30, environ un Néo-Brunswickois sur cinq s'était prémuni de son droit de vote.

Près de 480 000 électeurs sont attendus dans les bureaux de scrutin jusqu'à 20 h. Ils doivent élire leurs maires et leurs conseillers municipaux, ainsi que les conseillers scolaires et les représentants aux réseaux de santé.

Les élections municipales devaient avoir lieu l'an dernier, mais elles ont été reportées à cause de la pandémie.

Le vote a d'ailleurs été reporté une deuxième fois dans les régions d’Edmundston et du Haut-Madawaska en raison du confinement imposé par les autorités pour lutter contre la contagion à la COVID-19.

Les électeurs de ces communautés pourront voter par anticipation le 15 et le 17 mai, précise-t-il. Le jour du scrutin dans leur cas sera le 25 mai.

Ce n'est qu’à cette date que les résultats pour l'ensemble de la province seront dévoilés par Élections NB.

Vote le 25 mai dans le Nord-Ouest

Une erreur s’est glissée sur les cartes envoyées à quelques 20 0000 électeur de la région d’Edmundston-Madawaska.

Les électeurs de la section de vote 17 sont invités à voter le lundi 24 mai.

La date est erronée, puisque l’élection municipale est bel et bien le lendemain dans cette région, soit le mardi 25 mai.

Ces électeurs du nord-ouest de la province doivent recevoir une nouvelle carte de renseignements aux électeurs avec la correction, selon l’agente de communication d’Élections NB, Karine Pitre.

Elle ajoute que les publicités d'Élections NB qui sont paru dans les journaux ainsi que dans les annonces radio de la région ont pour leur part mentionné la bonne date.

Un électeur sur cinq

Environ 579 000 personnes sont admissibles pour voter au Nouveau-Brunswick.

Environ 50 000 d'entre eux avaient voté lundi en fin d’après-midi, selon les données reçues à 16 h 30. Ce chiffre représente 8,5% des électeurs enregistrés dans le système d'Élection NB.

De plus, 11,5% des électeurs potentiels (environ 80 000 personnes) avaient déjà voté, soit par la poste ou lors du vote par anticipation. 

Cela signifie qu’au moins 20% des électeurs de la province ont pour le moment voté, soit une personne admissible sur cinq.

Ce taux de participation sera inévitablement plus élevé puisque ces chiffres ont été comptabilisés plusieurs heures avant la fermeture des bureaux de scrutin.

Le directeur du bureau de scrutin pour la région de Moncton, O'Neil Arseneau, se dit satisfait du déroulement de la journée.

Il y a beaucoup de gens qui se présentent pour voter, alors c’est encourageant, a-t-il affirmé.

O’Neil Arseneau ajoute avoir observé un bon taux de participation au vote par anticipation le 1 et le 3 mai.

Plusieurs mesures sanitaires ont été mises en place par Élections NB.

Les gens y sont habitués maintenant, conclut O’Neil Arseneau.

Prévenir la contagion dans les bureaux de scrutin

Élections NB a prévu des mesures de précaution dans ses bureaux de scrutin pour réduire les risques de contagion à la COVID-19. Il s’agit pratiquement des mêmes mesures prises lors des élections provinciales de septembre 2020 et approuvées par la santé publique, indique M. Owens.

À cause de la COVID-19, nous avons pris des mesures de sécurité dans chacun des bureaux de scrutin. Les électeurs vont porter un masque. Il y a du désinfectant pour les mains. Et le nombre d’électeurs qui peuvent être dans l’édifice à la fois va être limité. Ça dépend de l’espace de bureau, précise M. Owens.

David Owens ajoute que les surfaces et les objets fréquemment touchés par les électeurs, dont les stylos, seront aussi désinfectés.

J’encourage les électeurs, lundi, à voter. Soyez plus patients avec les travailleurs. Il y a beaucoup de planification qui a été faite pour protéger les électeurs et les travailleurs.

Une citation de :David Owens, directeur général adjoint d’Élections NB

Une solution de rechange est aussi offerte aux gens qui ne veulent ou qui ne peuvent pas entrer dans tout bureau de scrutin.

Si un électeur arrive et n’est pas [à l’aise] d’entrer, nous avons un processus de vote à l’auto. C’est la même chose pour les électeurs qui sont dans l’isolement modifié, par exemple. Si c’est nécessaire, on peut voter de cette façon aussi, souligne David Owens.

Le vote à l’auto est offert lors de toutes les élections au cas où des électeurs qui ont une mobilité réduite ne peuvent pas entrer dans les bureaux de scrutin.

Avec les renseignements d'Isabelle Arseneau, de Mathieu Roy-Comeau et du Téléjournal Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !