•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fleurs écoresponsables cultivées à Stanstead pour la fête des Mères

Un bouquet de fleurs orangées.

Enfants sauvages propose des bouquets de fleurs écoresponsables.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C'est une fête des Mères spéciale pour l'entreprise Enfants Sauvages de Stanstead. Pour la première fois, elle a vendu une centaine de bouquets de fleurs cultivées entièrement sur sa ferme.

La copropriétaire de la ferme, Thierry Bisaillon Roy est agréablement surpris de l'engouement que suscite ses fleurs qui ont été livrées à plusieurs points de chute entre Montréal et Sherbrooke.

On avait une liste d'attente pour les bouquets de fêtes des Mères, on a écoulé tout ce qu'on avait à offrir et on recevait encore des messages, se réjouit-il. 

Cultivées sous le tunnel chenille, les tulipes ont toutes pu être récoltées à temps pour assembler les bouquets garnis de plantes locales.

On a nos tulipes, on a nos fleurs de pruniers... Il y a tout ce qu'il faut, juste à nos portes pour designer le plus beau des bouquets pour la fête des Mères.

Une citation de :Thierry Bisaillon Roy, Enfants sauvages

Si les tulipes ont été en vedette dans les bouquets vendus dimanche, d'autres fleurs s'amèneront tout l'été dans les maisons de ceux qui prendront un abonnement pour la saison estivale.

On sélectionne nos variétés, c'est important que les personnes qui achètent notre bouquet puissent en profiter pendant un certain temps, décrit Thierry. 

À l'extérieur, toute une parcelle est réservée aux plantes vivaces. Les rosiers, les plants de pivoine et des hydrangées garniront bientôt les bouquets des clients de l'entreprise.C'est des fleurs grosses, impressionnantes, des fleurs qu'on a hâte de récolter, explique-t-il. 

Méthode écoresponsable 

Thierry et sa conjointe Alice ont lancé ensemble ce projet dans l'espoir d'offrir une alternative aux amoureux des fleurs. Ils déplorent que la plupart des bouquets offerts sur le marché soient composés de plantes cultivées à l'étranger avec peu d'encadrement sur le plan environnemental.  

Pour nous, c'est important d'offrir quelque chose qui a été cultivé autrement, amener des fleurs qui n'ont pas la même empreinte sur le plan social et environnemental.

Une citation de :Thierry Bisaillon Roy, Enfants sauvages

Enfants sauvages se fait un point d'honneur de n'utiliser aucun pesticide ni herbicide et c'est entre autres ce qui a séduit celle qui est maintenant une de leur fidèle cliente, Rosalie Fouquet.  

J'ai choisi d'encourager Enfants sauvages pour les valeurs écologiques derrière l'entreprise, également parce que c'est une entreprise locale. On se questionne beaucoup sur ce qu'on met dans notre assiette. C'est aussi une question de cohérence de voir comment ont été cultivées ces fleurs-là que j'achète , explique-t-elle. 

Avec un démarrage sur les chapeaux de roues, l'entreprise espère faire grandir leur ferme en faisant le design floral de mariages et d'autres événements. L'objectif à court terme est de vivre de leur production de fleur et de semer la joie avec leurs splendides arrangements.  

Avec les informations de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !