•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 cliniques et pharmacies reçoivent le vaccin de Moderna

Un pharmacien tire une dose de vaccin Moderna d'une fiole à West Haven, au Connecticut, le 17 février 2020.

2300 doses du vaccin de Moderna ont été distribuées dans les 11 sites vendredi.

Photo : Reuters / MIKE SEGAR

Radio-Canada

Dans le cadre d’un nouveau projet pilote, 11 cliniques médicales et pharmacies au Manitoba se partagent 2300 doses du vaccin de Moderna.

Ces cliniques se situent dans les régions sanitaires de Winnipeg et de Prairie Mountain, a indiqué, dimanche, un porte-parole provincial.

Ces cliniques et pharmacies font partie des endroits qui pouvaient faire la demande pour obtenir des doses du vaccin d’AstraZeneca-Oxford, plus facile à conserver que les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna. C’est la raison pour laquelle, jusqu’ici, les pharmacies et cliniques médicales n’avaient pas été approvisionnées avec ces autres vaccins.

Dans son bilan quotidien de vendredi, la province indique que les 11 sites sélectionnés ont la responsabilité d’identifier les clients et de prendre les rendez-vous.

Selon le porte-parole de Doctors Manitoba, Keir Johnson, six de ces sites sont des cliniques médicales, qui ont été choisies en fonction de leur proximité aux zones géographiques prioritaires ciblées par la province pour la vaccination.

Ces cliniques ont reçu leurs doses vendredi et doivent les écouler au cours des prochains jours, précise Keir Johnson. Entre 30 et 50 médecins participent au projet pilote.

Depuis dimanche, les personnes de 35 ans et plus et celles de 30 ans et plus qui ont certains problèmes de santé peuvent se faire vacciner dans les cliniques et les pharmacies.

Les Manitobains de 35 ans et plus sont aussi admissibles à la vaccination dans les supercliniques et les cliniques temporaires.

Les personnes résidant dans les zones géographiques prioritaires peuvent être vaccinées dès l'âge de 18 ans.

Les adultes des Premières Nations peuvent être vaccinés dans les supercliniques, les cliniques mobiles et les cliniques destinées aux Autochtones en milieu urbain.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !