•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six nouveaux cas de COVID-19 et six rétablissements au Nouveau-Brunswick

Trois hommes assis sur un banc public dans un parc de Nice, en France, le 18 février 2021.

Des gens dans un parc.

Photo : Reuters / Eric Gaillard

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick signale dimanche la découverte de six nouveaux cas de COVID-19 et confirme le rétablissement de six autres personnes qui avaient récemment contracté la maladie.

Il y a toujours 141 cas actifs de COVID-19 connus des responsables de santé publique, et 10 Néo-Brunswickois atteints de la maladie sont soignés dans un hôpital. Deux d'entre eux sont aux soins intensifs.

Trois de ces 10 patients sont des résidents du Nouveau-Brunswick qui se trouvaient dans une autre province lorsqu’ils ont dû être hospitalisés.

La moitié des nouveaux cas signalés dimanche ont été dépistés dans la région de Moncton et ils font l’objet d’une enquête de la santé publique, qui cherche à en déterminer l’origine.

Dans la région de Fredericton, on a identifié un cas associé à un voyage et un autre qui fait l’objet d’une enquête de la santé publique.

Enfin, dans la région de Saint-Jean, une personne dans la quarantaine ayant été en contact avec un cas déjà connu vient de recevoir un résultat positif à un test de dépistage.

Les autorités provinciales soulignent qu’un cas de COVID-19 a été confirmé à l’école secondaire Kennebecasis Valley High, de Quispamsis. Un congé était déjà prévu lundi à cette école. Les élèves sont attendus en classe mardi, s’ils n’ont pas reçu un appel de la santé publique leur indiquant le contraire.

On a effectué 892 tests de dépistage de la COVID-19, samedi au Nouveau-Brunswick, selon le gouvernement provincial.

Avis d’exposition à Moncton et ailleurs

Les autorités de santé publique ont émis dimanche quelques avis d’exposition possible au coronavirus, aux endroits suivants :

- Greco Pizza (311, boul. Acadie, Dieppe) le mardi 4 mai de 16 h à 23 h.

- Greco Pizza (120, promenade Killam, Moncton) le mercredi 5 mai de 17 h à 1 h; le lundi 3 mai de 17 h à 1 h; le dimanche 2 mai de 17 h à 1 h.

- Service d’urgence du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont (330, rue Université, Moncton) le jeudi 6 mai de 2 h à 4 h du matin; le vendredi 7 mai de 14 h à 21 h 30.

- Fix Auto (156, promenade Greenview, Hanwell) le 28 avril de 7 h 30 à 17 h 30; le 29 avril de 7 h 30 à 17 h 30; le 30 avril de 7 h 30 à 17 h; le 6 mai de 7 h 30 à 17 h 30.

Lunar Rogue (625, rue King, Fredericton) le 28 avril de 17 h 30 à 20 h 30.

Foodland (1, rue Market, Quispamsis) le lundi 3 mai de 16 h à 17 h.

Plus de 300 000 Néo-Brunswickois vaccinés

Environ 39 % de la population du Nouveau-Brunswick a reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Samedi, la province indiquait que les quelque 34 600 doses administrées au cours des sept jours précédents avaient porté à 302 262 le nombre de personnes ayant reçu au moins une dose.

La province a utilisé 81 % de son approvisionnement en vaccins et a suffisamment de doses en réserve pour que 48 % de sa population en reçoive au moins une.

Selon le gouvernement fédéral (Nouvelle fenêtre), 42 120 doses supplémentaires du vaccin de Pfizer contre la COVID-19 et 20 600 de celui de Moderna doivent être livrées au Nouveau-Brunswick cette semaine.

Il ne faut surtout pas oublier que c’est seulement de deux à trois semaines après la deuxième dose que le vaccin est pleinement efficace, a affirmé dimanche dans un communiqué la docteure Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.