•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le musicien Gilles Guerrette s’éteint à 91 ans

Portait de Gilles Guerrette.

Gilles Guerrette est le fondateur du Festival de Jazz et Blues d'Edmundston.

Photo : Courtoisie de la famille

Radio-Canada

Les mélomanes du Nouveau-Brunswick sont en deuil d’un grand bâtisseur, qui fut un promoteur infatigable de la culture musicale. Gilles Guerrette est décédé dimanche matin, a annoncé sa famille. 

Il avait 91 ans.

Entre autres pianiste, compositeur et directeur musical, Gilles Guerrette avait fondé le Festival de Jazz et Blues d’Edmundston, un événement annuel dont la première édition s’est déroulée en 1995.

Beaucoup de jeunes se souviendront également de lui pour ses ateliers musicaux offerts aux élèves de la Cité des Jeunes A.-M.-Sormany, à Edmundston.

M. Guerrette a fait partie de plusieurs groupes musicaux, dont Les Quintones.

Selon ses proches, M. Guerrette s’est éteint paisiblement à son domicile entouré de sa compagne et de ses enfants.

Cyrille Simard, ancien maire de la ville d’Edmundston, a bien connu le musicien.

Les gens qui ont côtoyé Gilles Guerrette sont nombreux, souligne-t-il, car il a parcouru le paysage culturel d’Edmundston pendant des décennies.

C’est un bâtisseur infatigable, dit l’ancien maire.

Il rappelle que Gilles Guerrette était très impliqué dans le développement des jeunes talents artistiques de la région, et très généreux. Toujours disponible lorsqu’on avait besoin d’un pianiste pour une musique d’ambiance.

Toutes les occasions pour lui d’exprimer son talent et son amour pour la musique, pour lui c’était des occasions qu’il voulait saisir.

Une citation de :Cyrille Simard, ex-maire d’Edmundston

Selon Cyrille Simard, la mort du musicien crée un vide assez considérable dans la région.

C’est vraiment triste pour l’ensemble de la communauté de savoir qu’il est parti, mais je pense que sa musique va rester dans nos oreilles pendant longtemps.

Avec les informations de Pascale Savoie-Brideau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !