•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation du propriétaire d’un café de Mirror opposé aux restrictions sanitaires

Chris Scott, propriétaire du Whistle Stop Cafe, s'exprime lors d'un rassemblement contre les mesures prises par le gouvernement et les autorités sanitaires pour freiner la propagation de la COVID-19.

La manifestation a été organisée après qu'AHS a annoncé la fermeture du Whistle Stop Café, mercredi.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a arrêté le propriétaire du Whistle Stop Café de Mirror, en Alberta, et donné des contraventions aux participants d’une manifestation déclarée illégale organisée devant son établissement.

Des centaines de manifestants ont bravé la pluie, les règles sanitaires et une injonction pour protester contre les mesures d’atténuation de la vague de COVID-19 qui déferle sur l’Alberta.

La GRC confirme avoir arrêté une personne en vertu de l’injonction et des images publiées sur les réseaux sociaux montrent qu’il s’agit du propriétaire Whistle Stop Café, Christopher Scott.

De nombreux manifestants ne portaient pas de masque et ne maintenaient pas la distanciation physique requise pour endiguer la propagation du coronavirus. Ils ont applaudi lorsque M. Scott les a exhorté à se battre pour leurs droits.

J’ai été accusé de toutes sortes de choses, a-t-il lancé. Les autorités sanitaires pensent que c’est pour une question d’argent, pour une question de popularité, mais ça, ça m’importe peu.

Ce qui me pose problème, c’est quand quelqu’un vient me dire quoi faire avec mon corps ou comment avoir un revenu.

Il a enjoint les manifestants de respecter les règles sanitaires à cause de l’injonction.

Un porte-parole de la GRC explique que la police a passé les trois premières heures de l’événement à tenter d’informer les manifestants des règles sanitaires en vigueur, en plus de leur rappeler qu’ils contrevenaient à une injonction.

Vers 16 h, nous avons décidé de renforcer l’application de la loi, ajoute le caporal Troy Savinkoff.

Le nombre de contraventions distribuées n’a pas encore été précisé.

Dernier épisode d’une bataille contre AHS

Mercredi, Services de santé Alberta (AHS) avait ordonné la fermeture du Whistle Stop Café en réponse à plus de 400 plaintes déposées contre l’établissement depuis le mois de janvier pour non-respect des restrictions sanitaires.

AHS soutient que l’établissement devra rester fermé jusqu’à ce que son propriétaire, Christopher Scott, soit en mesure de démontrer qu’il se conforme aux règles de la santé publique.

Après avoir eu vent de la possible manifestation de la fin de semaine, AHS avait annoncé que le gouvernement prendrait les mesures judiciaires appropriées et que la GRC interviendrait pour répondre à toute infraction contre les règles en vigueur.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !