•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination n'offre pas une protection infaillible, rappelle la Dre Theresa Tam

Quatre fioles contenant des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19, alignées derrière une seringue.

Des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19.

Photo : afp via getty images / CHRISTOF STACHE

Radio-Canada

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, rappelle aux Canadiens que la vaccination n'offre pas une protection infaillible contre la COVID-19, même après avoir reçu deux doses.

Lors d'une assemblée publique en mode virtuel avec des gens du Yukon samedi, la Dre Theresa Tam a réitéré que le risque d'une infection asymptomatique et d'une transmission de la COVID-19 était beaucoup plus faible pour toute personne ayant reçu ses deux doses du vaccin de Pfizer-BioNTech, de Moderna ou d'Oxford AstraZeneca.

Mais l'immunisation n'est pas absolue, a-t-elle souligné.

Selon la Dre Tam, les études démontrent que la vaccination réduit la quantité de virus au fond de votre nez, ce qui diminue donc les risques de contaminer d'autres personnes.

Theresa Tam.

L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Un impact encore plus évident après deux doses.

L'experte mentionne également que les jeunes, qui occupent souvent des emplois dans des services essentiels et qui se retrouvent en queue de peloton dans la liste de priorité pour obtenir le vaccin, affichent aujourd'hui le plus haut taux d'infections et peuvent propager le virus même sans présenter de symptômes.

Dans les provinces de l'Atlantique

Certaines régions du Canada demeurent sous le joug de la troisième vague de la pandémie de COVID-19, même si les taux d’hospitalisations semblent fléchir, notamment au Québec et en Ontario.

Au Nouveau-Brunswick, où l’on compte 141 cas actifs de COVID-19, 10 personnes atteintes du virus sont hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

La province a toutefois signalé cinq décès dans un foyer de soins dans les derniers jours.

Le bâtiment du foyer de soins vu de loin. Un homme en sarrau blanc est dehors et longe un mur.

Sur la soixantaine de résidents au Pavillon Beau-Lieu, un foyer de soins à Grand-Sault au Nouveau-Brunswick, 35 ont contracté le virus et cinq ont perdu la vie.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Samedi, 163 nouveaux cas de COVID-19 et un décès ont été signalés en Nouvelle-Écosse. La province recense 1538 personnes atteintes du virus, dont 49 personnes hospitalisées.

Il y a 67 personnes atteintes du virus à Terre-Neuve-et-Labrador, et une seule d’entre elles est hospitalisée.

Pour terminer, seuls 10 cas de COVID-19 sont actifs à l’Île-du-Prince-Édouard.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !