•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pasteur de Street Church Ministries à Calgary arrêté et placé en détention

À la gauche, le pasteur Arthur Pawlowski et, à la droite, son frère Dawid Pawlowski.

À gauche, le pasteur Artur Pawlowski et, à droite, son frère Dawid Pawlowski ont participé maintes fois à des manifestations anti-restrictions sanitaires.

Photo : Facebook/Arthur Pawlowski

Radio-Canada

Artur Pawlowski, pasteur de l’Église Street Church Ministries, à Calgary, et son frère Dawid Pawlowski ont été arrêtés et placés en détention samedi.

Ils sont accusés d’avoir organisé et promu un rassemblement illégal en personne, en plus d'y avoir assisté et d’avoir incité ou invité d’autres personnes à y assister.

Les deux hommes sont accusés d'avoir enfreint l’injonction obtenue par Services de santé Alberta auprès de la Cour du Banc de la Reine afin d’interdire en amont la tenue de rassemblements enfreignant les mesures sanitaires, comme des manifestations anti-restrictions.

Les responsables de la santé publique ont d’ailleurs utilisé cette ordonnance contre le Whistle Stop Café dans le hameau de Mirror, au centre de l’Alberta, pour interdire une manifestation dénonçant la fermeture du restaurant.

Samedi, cette manifestation a tout de même eu lieu et des agents de la Gendarmerie royale du Canada ont donné des amendes aux protestataires.

Chris Scott, propriétaire du Whistle Stop Cafe, s'exprime lors d'un rassemblement contre les mesures prises par le gouvernement et les autorités sanitaires pour freiner la propagation de la COVID-19.

Services de santé Alberta a annoncé la fermeture du Whistle Stop Cafe mercredi.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Une vidéo circulant sur Facebook montre que le propriétaire du café, Chris Scott, aurait été arrêté lors du rassemblement.

Selon un porte-parole de la GRC, les agents ont passé les trois premières heures de la manifestation à informer les participants sur la réglementation en place et les aviser qu'ils contrevenaient à l'injonction. Vers 16 h, la décision a été prise de commencer à appliquer la loi, a déclaré le caporal Troy Savinkoff.

Le nombre exact de contraventions distribuées sera communiqué ultérieurement.

Dans le cas de l’Église Street Church Ministries, la police affirme avoir prévenu les organisateurs de l’église que des mesures seraient prises s’ils n’assuraient pas que leurs paroissiens suivent les mesures de la santé publique.

Selon la GRC, les frères Pawlowski auraient reconnu l'existence de l'injonction, mais ont choisi d'ignorer les exigences en matière de distanciation sociale, de port de masque et de réduction des limites de capacité pour les participants.

Tout au long de la pandémie de la COVID-19, les frères ont organisé à maintes reprises des rassemblements où le masque et la distanciation physique étaient absents.

Services de santé Alberta a obtenu la semaine dernière une ordonnance de la Cour du Banc de la Reine pour accéder au plus récent local de la Street Church Ministries, à Calgary.

Plus récemment, une vidéo virale montrait Artur Pawlowski en train de crier et d'insulter un inspecteur de Services de santé Alberta qui s'était présenté avec des policiers et des agents de la paix devant son église à Calgary.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !