•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Thiffault milite en faveur d'un panthéon des sports

Un stade se dresse sous un ciel bleu.

Le Stade de soccer de Saguenay pourrait accueillir le projet du conseiller municipal de Jonquière.

Photo : Honco

Radio-Canada

Le conseiller municipal Michel Thiffault croit que le futur Stade de soccer de Saguenay pourrait accueillir un panthéon des sports. Un mur extérieur de l’installation sportive permettrait de rendre hommage aux figures marquantes de la scène sportive originaires de Saguenay.

Nos athlètes qui vont aux Jeux olympiques et qui sont dans la Ligue nationale de hockey, ils ont un sentiment de fierté, ils le disent qu'ils viennent de Saguenay. Nous autres, comme élus, on est fier de voir nos athlètes performer partout dans le monde. Pourquoi ne pas les honorer à vie? Ce panthéon des sports, ce serait pour les honorer à vie, explique-t-il.

Le conseiller de Jonquière précise que de nouveaux athlètes seraient honorés chaque année. Le projet soulignerait le travail de ceux qui ont performé au niveau canadien et à l'international. Une cérémonie permettrait de souligner cette reconnaissance en compagnie des familles des athlètes.

Un comité permettrait de déterminer les athlètes sélectionnés.

Un homme habillé d'un veston et d'une chemise parle à un journaliste. Derrière, on peut voir le Centre Georges-Vézina.

Le conseiller municipal Michel Thiffault

Photo : Radio-Canada

Celui qui est également président de la Commission des sports à Saguenay ajoute qu'une application permettrait de découvrir la carrière des Saguenéens honorés.

Michel Thiffault avance l’idée que le mur extérieur pourrait être fabriqué d'aluminium et même être offert par Rio Tinto. L'élu n'a pas encore idée de la valeur du projet qu'il présentera sous peu aux autres membres du conseil municipal de Saguenay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !