•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta exempte les élèves huttérites et mennonites des cours en ligne

La ministre de l'Éducation de l'Alberta, Adriana LaGrange.

Selon la ministre de l'Éducation, Adriana LaGrange, l'exemption vise à assurer une continuité dans l'apprentissage des élèves.

Photo : Radio-Canada / Scott Neufeld

Radio-Canada

Les écoles desservant les communautés huttérite et mennonite de l’Alberta ont obtenu une exemption permettant aux élèves de ces deux confessions religieuses d’assister à des cours en classe malgré l’obligation faite à tous de suivre leurs cours en ligne.

L’information a été confirmée par une porte-parole de la ministre de l’Éducation de la province, Adriana LaGrange. Le bureau de la ministre affirme toutefois ne pas avoir compté le nombre d’écoles exemptées.

L’obligation de suivre leurs cours en ligne touche les enfants de la maternelle à la 12e année et est en vigueur au moins jusqu’à la fête de la Reine.

Des exemptions encadrées, dit le ministère

L’attachée de presse de la ministre, Nicole Sparrow, souligne toutefois que ces exceptions ne visent qu’à assurer la continuité de l’apprentissage.

Elle ajoute que d’autres élèves, comme ceux qui ont des handicaps, continueront de recevoir du soutien individuel et que les prématernelles peuvent rester ouvertes.

La colonie huttérite et les écoles mennonites ont également obtenu des exemptions, puisqu’elles n’ont ni la technologie ni l’équipement nécessaire pour l’apprentissage en ligne, explique-t-elle.

Elle ajoute qu’il y aura réévaluation si des cas de COVID-19 sont déclarés dans une école ouverte.

On s’attend à ce que le personnel et les élèves suivent les protocoles de lutte contre la COVID lorsqu’ils sont à l’école.

Nicole Sparrow rappelle en outre que les écoles de la colonie huttérite avaient obtenu le même genre d’exemption lors du premier confinement et que les écoles mennonites s’en sont inspirées pour formuler une demande d’exemption cette fois-ci.

Les écoles qui souhaitent se prévaloir de l’exemption doivent toutefois prouver qu’une grande partie de leurs élèves sont mennonites.

Des écoles du Nord restent ouvertes

D’autres écoles peuvent également demeurer ouvertes de la Division scolaire du Nord-Ouest de l’Alberta. Selon la division scolaire, plusieurs de ses écoles sont fréquentées par des élèves mennonites, ainsi que par des membres des Premières Nations Crie, Dénée et Beaver.

La liste des écoles qui restent ouvertes est publiée sur le site Internet de la division scolaire.

Le porte-parole de la division, Bill Schnarr, soutient que celle-ci a déjà mis en place une plateforme d’apprentissage à la maison et offre tant un enseignement en ligne qu’à travers l’école à la maison.

Avec les informations de Paige Parsons

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !