•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 surdoses mortelles en 5 jours à Toronto

Une ambulance.

La santé publique s'inquiète des substances qui sont ajoutées aux drogues.

Photo : CBC/David Donnelly

Radio-Canada

Les ambulanciers paramédicaux de Toronto ont reçu cette semaine un nombre anormalement élevé d’appels au sujet d’apparentes surdoses d’opioïdes. Treize morts sont survenues en seulement cinq jours.

Jeudi, les ambulanciers se sont rendus sur les lieux de cinq surdoses mortelles, le nombre le plus élevé en une seule journée depuis que la Ville a commencé à compiler ces données en 2017.

La perte tragique de ces 13 personnes montre bien à quel point la composition des drogues non réglementées est imprévisible, selon la santé publique.

Le service Drug Checking de Toronto, qui fournit rapidement aux utilisateurs de l’information détaillée sur ce que contient leur drogue, trouve de plus en plus d’ingrédients inquiétants dans les drogues illégales.

L’étonitazène, un analgésique plus puissant que le fentanyl, a été détecté pour une première fois ce mois-ci. Des cas de sédation profonde liés à la consommation de fentanyl jaune ont aussi été signalés.

Des centres de consommation supervisée, comme The Works, constatent également une augmentation des surdoses.

La santé publique de Toronto presse les gens de ne jamais consommer de drogue seuls, de se rendre, dans la mesure du possible, à un centre de consommation supervisée et de vérifier le contenu des drogues.

D'après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !