•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Levée de l’ordre d’évacuation dans le comté de Parkland

Des champs carbonisés en bordure d'une route.

L'incendie a consumé environ 2220 hectares de broussailles.

Photo : Radio-Canada / David Bajer

Radio-Canada

Les habitants du comté de Parkland, en Alberta, évacués en raison d’un feu de broussailles peuvent rentrer chez eux depuis samedi matin, après que la pluie tombée vendredi soir a aidé les pompiers à combattre l’incendie.

Même si l’ordre d’évacuation a été levé, l’état d’urgence est maintenu dans le comté.

Le chef des pompiers Brian Cornforth soutient que le plan de réintégration des quelque 176 évacués est déjà en marche.

Le feu qui s’est déclenché à une centaine de kilomètres à l’ouest d’Edmonton n’est pas encore totalement maîtrisé, mais il ne représente plus de danger immédiat pour la population des environs, selon les autorités locales.

Une dizaine de millimètres de pluie sont tombés dans la région dans la nuit de vendredi à samedi, ce qui a permis d’aider à contenir le feu qui a déjà consumé près de 2220 hectares, précise Brian Cornforth.

Il ne s’étend pas, en ce moment, mais il n’est pas maîtrisé, explique-t-il. Il reste encore beaucoup de combustible autour qui pourrait s’enflammer dans les prochains jours.

Selon lui, une soixantaine de pompiers de partout en Alberta sont à pied d’oeuvre pour combattre les flammes.

Le chef salue l’excellence du travail et de la coordination des pompiers, mis à rude épreuve ces dernières années par d’importants feux de forêt.

C’est comme regarder un match d’une équipe de hockey bien organisée. Les joueurs savent où ils s’en vont, où est la rondelle et à qui faire une passe sans que personne n’ait à dire quoi que ce soit, explique-t-il.

La suite du travail consistera à débusquer les feux rampants sous la mousse ou au niveau des racines d’arbres afin de les éteindre. Ce sera un travail dur et salissant, souligne Brian Cornforth.

Pour l’instant, le comté ne sait pas exactement combien de bâtiments ont été endommagés à cause de cet incendie. Certaines routes sont toujours fermées ou leur accès est réduit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !