•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le caricaturiste André-Philippe Côté en deuil de Régis Labeaume

André-Philippe Côté en train de dessiner Régis Labeaume.

La caricaturiste de journal Le Soleil André-Philippe Côté a dessiné des centaines de fois le maire Labeaume.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Tanya Beaumont

Le caricaturiste du Soleil André-Philippe Côté devra se séparer en novembre prochain d’un personnage qu’il a eu beaucoup de plaisir à dessiner : le maire Labeaume.

André-Philippe Côté lui a consacré plus d'un millier de dessins depuis 2007, un record dans sa carrière. L’arrivée de Régis Labeaume à la mairie avait été un baume sur le départ précipité de la mairesse précédente.

Quand Andrée Boucher est partie, j'ai dit : ''ça ne se peut pas''. Personne ne pourra la remplacer. Elle était irremplaçable et le maire Labeaume est arrivé, se rappelle le caricaturiste.

Labeaume s'en va, j'espère que la personne qui va prendre la relève aura le même bagou

Une citation de :André-Philippe Côté, caricaturiste, Le Soleil
Le maire Labeaume cause un nuage de fumée. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire Labeaume est un bon personnage pour les caricatures d'André-Philippe Côté.

Photo : Le Soleil / André-Philippe Côté

Le maire de Québec a été dès le départ un personnage inspirant. Le caricaturiste évoque son côté pitbull des débuts et les dossiers importants que le maire devait gérer lors des premiers mandats. Le coloré personnage politique s’est calmé en 14 ans.

J’ai pas vu ça souvent quelqu’un qui a évolué comme ça sur la scène publique, évoluer dans son caractère. J’ai vu à travers les années qu'il s’est adouci, il était plus diplomate, plus discret.

Une citation de :André-Philippe Côté, caricaturiste Le Soleil

Si certains sont photogéniques ou télégéniques, Régis Labeaume a un physique dessingénique.Il y a des personnages qui sont malléables, on dirait qu’on peut les dessiner dans toutes sortes de positions. Côté souligne aussi la transparence émotive du visage du maire. On voit quand il est en colère, on le voit quand il est heureux, on le voit quand il est bougon.

Il y a quelques années, André-Philippe Côté y a même consacré un livre: le Petit Labeaume illustré. C’est un phénomène médiatique, affirme l'illustrateur. Lors de séances de dédicace à Montréal, il était surpris de se faire demander de le dessiner.

Inoubliable Rapaille

Parmi la centaine de dessins publiés, certains sont plus manquants que d'autres. L'une des caricatures coup de coeur d'André-Philippe Côté est celle avec Clotaire Rapaille.

Le maire Régis Labeaume reçoit lance une brique avec un chèque attaché. Il dit « Pis le chèque est parti !! ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Caricature d'André-Philippe Côté

Photo : Le Soleil / André-Philippe Côté

André-Philippe Côté se réjouit de pouvoir dessiner Régis Labeaume jusqu’en novembre prochain. Il souhaite même pouvoir le faire au-delà de son dernier mandat. Si jamais il avait la gentillesse de devenir une belle-mère de la politique municipale, ça me ferait très plaisir de le dessiner, conclut le caricaturiste.

Une esquisse de Régis Labeaume par André-Philippe Côté.

Le caricaturiste André-Philippe Côté a dessiné des centaines de fois le maire Régie Labeaume.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Avec les informations de Nicole Germain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !