•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crue du fleuve Mackenzie force l'évacuation de Fort Simpson

De la glace et de l'eau du fleuve empêchent les voitures de circuler sur certaines routes de Fort Simpson.

De la glace et de l'eau du fleuve empêchent les voitures de circuler sur certaines routes de Fort Simpson.

Photo : Fournie par Dave Myre

Philippe Moulier

La crue des eaux du fleuve Mackenzie force l'évacuation des habitants de la communauté insulaire de Fort Simpson, aux Territoires du Nord-Ouest.

Le conseil du village a déclaré un état d'urgence local pour prendre toute décision nécessaire comme l'autorise la Loi sur les mesures civiles d'urgence.

La localité souligne que des pertes de courant peuvent survenir, car la centrale électrique de Fort Simpson est prévue d'arrêter de fonctionner si le niveau du fleuve Mackenzie atteignait 15 m ou même un peu moins.

Vers 14 h 40 samedi, son niveau était de 14,4 m, selon le site web officiel.

Une rue est inondée.

Le niveau du fleuve Mackenzie a atteint 14,2 m samedi matin.

Photo : Fournie par Sean Whelly

Les aînés en premier

En premier lieu, les aînés sont évacués par autobus et ambulances.

Ceux qui vivent dans des centres de soins seront placés dans des résidences à Norman Wells et Hay River. Ceux qui sont à la maison iront au Bannockland Inn, au sud de l'île.

Les autres résidents doivent s'enregistrer au Centre récréatif de Fort Simpson. Il est demandé aux personnes qui sont en isolement préventif à cause de la COVID-19 d'appeler le centre pour faciliter leur évacuation.

Vers 17 h, la communauté a indiqué sur Facebook que des avions atterriraient vers 20 h pour transporter les habitants jusqu'à Fort Smith. Il leur est demandé de ne pas aller à l'aéroport avant de s'être inscrits au Centre récréatif.

Le fleuve Mackenzie près de Fort Simpson :

Darryl Whelan/Facebook

Une crue d'une rare vigueur

Le maire du village, Sean Whelly, précise qu'une telle crue n'a été vue que cinq ou six foix au cours des 40 dernières années : En voyant le haut niveau d'eau, on s'est dit qu'il valait mieux être proactif.

Il rappelle également que les moyens de transport sont limités dans la région, mais « qu'il y a une petite marge » en raison du week-end.

D'autres secteurs sous haute surveillance

D'autres communautés de la région de South Slave, principalement aux environs du Grand lac des Esclaves, surveillent la crue des eaux liée notamment à la débâcle des rivières du nord de l'Alberta.

À Hay River, où un ordre d'évacuation est toujours en vigueur, les autorités indiquent que la glace nuit au travail des services d'urgence. La population est invitée à se tenir loin de la vieille ville et du canal ouest.

Dans un communiqué, la Ville de Hay River indique que les niveaux d'eau montent constamment et que de la glace s'accumule au pont Pine Point.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !