•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saguenéens remportent facilement le premier match face aux Remparts

Un joueur de hockey compte un but.

Samuel Houde a déjoué Thomas Sigouin du revers.

Photo : LHJMQ, Jonathan Roy

Les Saguenéens de Chicoutimi ont facilement vaincu les Remparts de Québec par la marque de 5-0 vendredi soir, remportant ainsi le premier match de leur série quart de finale.

Cette partie de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) était présentée à huis clos dans l'environnement protégé du Centre Vidéotron à Québec. Comme en première ronde, la série est exceptionnellement disputée dans un format 3 de 5.

Le match débutait à 19 h 30, car une autre partie quart de finale était disputée à 13 h au même endroit. Les Foreurs de Val-d'Or, largement favoris, ont battu l'Océanic de Rimouski 6-2. Les deux autres séries débuteront samedi. Blainville-Boisbriand croisera le fer contre Victoriaville à 13 h, toujours au Centre Vidéotron. Les deux clubs des Maritimes, Charlottetown et Acadie-Bathurst, se feront face à Shawinigan en raison des mesures sanitaires dans l'Est du pays.

En saison, les protégés de Yanick Jean avaient vaincu ceux de Patrick Roy à quatre reprises en autant de matchs, enfilant 15 buts contre un seul.

Le deuxième match aura lieu dimanche à 13 h.

Il s'agissait d'une quatrième victoire consécutives dans les séries 2021 pour les Sags, après avoir balayé le Phoenix de Sherbrooke en trois matchs.

Des joueurs de hockey célèbrent au banc des joueurs.

Les Saguenéens ont marqué le premier but à 1:24.

Photo : LHJMQ, Jonathan Roy

Le fil du match

Les Saguenéens ont rapidement pris l'initiative dans le match alors que Xavier Labrecque a récupéré une rondelle libre devant le filet pour ouvrir la marque à 1:24. Avant la mi-période, Hendrix Lapierre a profité du jeu de ses compagnons de trio Pierrick Dubé et Dawson Mercer pour doubler l'avance.

Chicoutimi a conservé le contrôle du jeu, affichant 15 tirs contre seulement quatre après 20 minutes.

Lors du second tiers, les Sags n'ont pas laissé durer le suspense avec deux buts rapides en moins d'une minute. Samuel Houde a d'abord battu le gardien des Remparts, Thomas Sigouin, d'un tir du revers précis en se pointant seul devant lui. Cinquante-cinq secondes plus tard, Sigouin a été trompé par un tir habile en provenance du bâton de Dawson Mercer.

Même si les Bleus n'ont pas ajouté à leur avance, ils ont laissé peu de chances de marquer à leurs adversaires, malgré 13 tirs.

Au milieu du dernier tiers, Tristan Pelletier a mis fin à tout espoir des Diables rouges en tricotant le cinquième but des siens.

En fin de match, le gardien des Saguenéens, Alexis Shank, a préservé son blanchissage quand les Remparts ont bénéficié d'un long avantage numérique, dont une partie à cinq contre trois.

Un gardien et un attaquant attendent la rondelle.

Les Saguenéens et les Remparts s'affrontent pour la sixième fois en séries.

Photo : LHJMQ, Jonathan Roy

Un peu d'histoire

Il s'agit du sixième affrontement en séries éliminatoires entre les deux clubs. Le premier duel s'était déroulé lors de la deuxième saison des Saguenéens de Chicoutimi en 1974-1975. Les Sags l'avaient alors emporté en six matchs. Lors du match ultime, Marc D'Amico avait enfilé un tour du chapeau et Marc Desforges avait marqué un doublé. Récemment décédé, Desforges avait aussi marqué le premier but de l'histoire de la concession. Il a également été gestionnaire de l'équipe en plus de longtemps oeuvrer au sein du service de sécurité incendie de Saguenay. Sylvain Locas avait récolté deux passes. Alain Côté (du célèbre but refusé...) s'alignait aussi pour Chicoutimi.

Depuis le retour des Remparts en 2006, la bataille de la 175 a eu lieu à quatre reprises, les joueurs en rouge ayant eu le dessus en 2002, 2008 et 2013. Les Bleus avaient gagné la série en six matchs en 2005. Chicoutimi avait alors remporté le dernier match par la marque de 8-0 devant plus de 15 000 personnes au Colisée de Québec. L'entraîneur-chef Richard Martel, aujourd'hui député de Chicoutimi-Le Fjord, était secondé par... Yanick Jean!

Un défi pour Richard Martel

D'ailleurs, Richard Martel a accepté un défi lancé par son collègue député au Parti conservateur du Canada, Gérard Deltell, qui représente la circonscription de Louis-Saint-Laurent à Québec. Le perdant devra porter le chandail du gagnant. Dans une vidéo sur sa page Facebook, Richard Martel s'est dit confiant avec son chandail des Saguenéens sur le dos. Je ne peux pas m'imaginer que je peux porter le gilet des Remparts de Québec, en plus que c'est les couleurs des libéraux. Je peux vous dire une chose, les Saguenéens vont payer le prix et Gérard, tu vas porter le chandail bleu, nos couleurs, a-t-il lancé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !