•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Maison du Bleuet de Saint-Félicien renaît de ses cendres

Une affiche.

La Maison du Bleuet de Saint-Félicien est de nouveau ouverte.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Près de 18 mois après l’incendie qui a détruit ses locaux du centre-ville de Saint-Félicien, La Maison du Bleuet a officiellement rouvert ses portes, vendredi, sur la route 169, à l’entrée de la municipalité.

Tout a été pensé pour répondre aux normes sanitaires et aux besoins des clients dans le cadre de ce projet assorti d’un investissement de deux millions de dollars.

Les équipements sont dernier cri et le confort des employés a été pris en compte. De la mise en marché des produits à l’éclairage, en passant par les revêtements de sol et muraux, rien n’a été négligé. Les salles ont aussi été conçues en longueur, dans le but d’éliminer la contamination croisée. Les propriétaires ont même fait appel à une entreprise de Belgique, qui concevra des équipements hautement performants pour la mise en pièce des chocolats, le tout selon les spécifications de La Maison du Bleuet.

Un jeune homme et sa mère sourient dans un commerce.

Marc et Esther Cayouette ont procédé à la réouverture de la Maison du Bleuet de Saint-Félicien.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

La nouvelle boutique et l’usine adjacente permettent d’offrir des produits transformés en beaucoup plus grande quantité qu’avant. 

On produisait dans le sous-sol, dans une petite cuisine. C’était déjà un projet que nous avions en tête d’agrandir , se rappelle Marc Cayouette, copropriétaire de l’entreprise familiale implantée il y a près de 35 ans. Il détient La Maison du Bleuet avec sa mère, Esther.

Marc Cayouette explique que pour exporter les produits, le respect de normes fédérales bien strictes s’impose. La Maison du Bleuet a déployé tous les efforts nécessaires pour s’y conformer.

De toute façon, c'est important de les avoir, on a appris plein de choses en faisant ça , pointe l’entrepreneur qui, aux côtés de sa mère et partenaire d’affaires, s’est donné pour mission de faire connaître le fruit emblématique du Saguenay-Lac-Saint-Jean partout au Canada, voire au-delà de ses frontières. .

Au moment de l’incendie, La Maison du Bleuet comptait 400 points de vente au Canada.

Des chocolats sur un présentoir.

La Maison du Bleuet propose un éventail étoffé de petits chocolats.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Un maire heureux

Le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons, est on ne peut plus fier de voir l’entreprise élire domicile à un endroit bien en vue de sa ville.

Cette entreprise va donner vraiment un signal d’accueil aux touristes pour Saint-Félicien et pour la région , s’est-il réjoui, au moment de l’inauguration des nouveaux locaux.

Consultante agréée au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Émilie Villeneuve est d’avis que l’entreprise, telle qu’elle est maintenant, est la plus développée dans son créneau, autant en matière de modernité des équipements qu’en matière de respect des plus hautes normes sanitaires.

Ils ont tout de suite acquiescé et autorisé un bâtiment assez grand pour suffire à la demande, celle d'aujourd'hui, mais aussi, celle qui va être développée dans les trois à cinq années , a fait valoir la consultante.

Des pots de gelée sur un étalage.

Évidemment, une large panoplie de produits à base de bleuets sont offerts.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

La maman et entrepreneure, Esther, se remémore l’incendie et convient que la fermeture forcée du commerce a fait comprendre à ses propriétaires, à quel point il était apprécié des clients.

Ma mère disait toujours : "quand tu achètes quelque chose, achète le meilleur tout de suite, tu n'auras pas besoin de le racheter après".

Une citation de :Esther Cayouette, copropriétaire, La Maison du Bleuet

Avec cette leçon en tête, Esther et Marc Cayouette ont jeté les bases de leur nouvelle entreprise, où le petit fruit bleu, qu’il soit enrobé de chocolat ou mis en valeur sur une gamme d'articles culinaires ou de bijoux québécois, reçoit toute la gloire qu’il mérite.

Une autre Maison du Bleuet est située à Chambord, tout près du village historique de Val-Jalbert.

D'après un reportage de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !