•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le programme scolaire de l'Alberta sera révisé pour des erreurs de contenu

Il n'y aura de corrections que si les inquiétudes en lien avec le contenu sont « jugées valables », dit une porte-parole du ministère de l'Éducation.

Une élève écrit des verbes sur une feuille.

L'ébauche du programme scolaire fait l'objet de vives critiques de l'Association des enseignants de l'Alberta.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

L'ébauche du programme scolaire albertain continue de créer des remous, cette fois avec des accusations de plagiat et d'erreurs factuelles dans son contenu. Le ministère de l'Éducation s'est engagé, jeudi, à enquêter sur les inexactitudes dénoncées par des particuliers.

En examinant le programme proposé pour la maternelle à la 6e année, des lecteurs ont remarqué que plusieurs parties provenaient directement d'autres sources qui ne sont citées nulle part.

D'autres ont aussi souligné d'importantes erreurs dans le contenu. Dans le cours d'études sociales en 4e année, par exemple, un exercice demande aux élèves de trouver la distance entre les villes de Regina et de Duck Lake, en Saskatchewan, en utilisant une carte de l'Alberta.

Ces critiques seront prises en considération, assurait jeudi Ashley Bodnar, de la division Early Middle Years, du ministère de l’Éducation de l’Alberta, à l'occasion d'une consultation publique au sujet du programme.

Je veux que le public sache que nous allons nous pencher sur ces préoccupations et que nous allons déterminer si elles sont fondées.

Une citation de :Ashley Bodnar, équipe du programme du ministère de l'Éducation

Si ces inquiétudes sont jugées valables, nous allons bien sûr apporter les changements nécessaires au programme scolaire, dit-il.

Le mois dernier, un expert en recherche sur le plagiat a confirmé au moins trois exemples d'information plagiée et non citée dans le nouveau programme scolaire.

Dès l'automne 2021, le nouveau programme sera utilisé dans certaines salles de classe dans le cadre d'un projet pilote. Toutefois, 53 des 61 conseils scolaires de la province ont refusé d'y participer.

L'Alberta envisage de mettre son programme officiellement en place, avec de possibles modifications, en septembre 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !