•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la prudence est de mise en vue de la fête des Mères

Il faudra célébrer la fête des Mères virtuellement encore cette année.

Il faudra célébrer la fête des Mères virtuellement encore cette année (archives).

Photo : belga/afp via getty images/VIRGINIE LEFOUR

Radio-Canada

De possibles rassemblements, dans le cadre de la fête des Mères. inquiètent la santé publique. Les CISSS de l'Est-du-Québec demandent à la population de respecter les consignes sanitaires propres à chaque région.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie rappelle que seulement deux bulles familiales peuvent se rencontrer dans les régions au palier d'alerte jaune.

La situation épidémiologique plutôt stable des dernières semaines peut changer rapidement selon Jean Morin, adjoint par intérim à la PDG et aux relations avec les médias du CISSS de la Gaspésie.

Le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre mère, c’est d’abord et avant tout de protéger sa santé pour que vous puissiez revivre encore avec elle de nombreuses fêtes des Mères , a déclaré M. Morin par voie de communiqué.

Une photo de l'île Bonaventure avec une vue sur le rocher Percé, en Gaspésie.

Avec le Nord-du-Québec (région de la Baie-James), la Gaspésie est la seule région de la province au palier d'alerte jaune (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Dans le Bas-Saint-Laurent, la situation épidémiologique inquiète également la santé publique régionale. Cette dernière réitère le caractère dangereux de tout rassemblement dans le contexte actuel.

Au cours des sept derniers jours, aucun ralentissement de la propagation du virus n’a été observé. Et malheureusement, si les consignes sanitaires ne sont pas respectées, la propagation va se poursuivre , a déclaré le CISSS du Bas-Saint-Laurent par voie de communiqué.

Un homme traverse un boulevard à Rimouski.

Le Bas-Saint-Laurent a battu un triste record de 66 nouvelles contaminations à la COVID-19 le 6 mai dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Sébastien Ross

Malgré l’interdiction de rassemblement, les personnes seules peuvent toujours visiter une autre bulle familiale.

Livraison de cadeau

Sur la Côte-Nord, le CISSS régional rappelle qu’il est toujours possible de livrer un cadeau à un proche dans un milieu de vie pour aînés.

Il est toutefois important, selon le CISSS, de désinfecter les biens offerts. Cette obligation pousse la santé publique à ne pas recommander l'envoi de fleurs, étant donné la difficulté à les désinfecter.

Si des fleurs sont livrées, elles devront être déposées à l’entrée dans un emballage. Sur place, elles devront être placées dans un vase ou un pot, et l’emballage sera jeté de façon sécuritaire, explique le Centre intégré de santé et de services sociaux par voie de communiqué.

Les visites sont par ailleurs toujours interdites dans toutes les installations du CISSS de la Côte-Nord.

Étant toujours au palier d’alerte orange, il est interdit de se rassembler sur tout le territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !