•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'engouement pour les poules ne se dément pas

Des poules dans des cages.

C'était jour de collecte au Couvoir de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Radio-Canada

L'engouement pour les poules ne se dément pas à Saguenay.

Vendredi était la première journée pour aller récupérer les poules au Couvoir de Chicoutimi. Pas moins de 4000 oiseaux ont été vendus en une seule journée.

Pour la deuxième année, comme la pandémie de COVID-19 s'étire, la formule employée était à l'image du service à l'auto. Il y avait d'ailleurs une longue file de voitures sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste.

Une femme fait la circulation devant une ferme.

Il y avait encore une file cette année au Couvoir de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Le copropriétaire du Couvoir de Chicoutimi, Guillaume Maltais, a eu à gérer la file de voitures pendant la distribution. Sur le bord de la route, il a expliqué que certaines poules ont la cote plus que d'autres. La poule brune est populaire parce qu'elle est beaucoup plus calme et sympathique. Après deux ou trois jour rendue chez vous, elle va venir vous trouver, elle est vraiment sympathique, a-t-il expliqué.

Une femme fait la circulation devant une ferme.

Il y avait encore une file cette année au Couvoir de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

La Ville de Saguenay a autorisé l'an dernier les poules en milieu urbain. Selon le porte-parole Dominic Arseneau, la première année s'est très bien déroulée. On ne dénote pas vraiment d'incident par rapport à rien, pas de grande plainte d'odeurs, de bruit ou quoi que ce soit. Alors, les gens qui avez des poules, tant que vous respectez les règles, profitez-en, a-t-il lancé comme message aux citoyens.

À Saguenay, les propriétaires peuvent garder un maximum de quatre volailles.

Selon un reportage de Claude Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !