•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales : vers la croissance économique à Saint-Jean

Des lettres géantes de "Saint John" sur une colline.

Les deux candidats à la mairie militent pour le développement économique de la ville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À quelques jours des élections municipales au Nouveau-Brunswick, les candidats à la mairie de Saint-Jean prônent la croissance économique dans leurs plateformes.

L'an dernier, la municipalité de Saint-Jean a surmonté un déficit de 10 millions de dollars.

Pour y arriver, les élus ont dû couper dans les services publics.

Or, selon le candidat Mel Vincent, il est temps de penser à la croissance pour éviter de nouvelles compressions. Je suis pour la croissance, je ne suis pas sur les coupes, affirme-t-il.

Mel Vincent, souriant, à l'extérieur.

Mel Vincent déplore les compressions qu'a dû faire la ville dans les dernières années.

Photo : Radio-Canada

Il s'engage à développer l'économie, à accroître la population de la ville et à améliorer les infrastructures.

Selon l'homme d'affaires, la solution est de travailler avec les entrepreneurs pour améliorer l'offre de services afin que davantage de gens souhaitent s'établir dans la ville.

Donna Reardon, elle aussi candidate, est plus nuancée. Selon elle, les compressions des dernières années étaient nécessaires pour stabiliser les finances de la ville.

Donna Reardon à l'extérieur portant des lunettes de soleil.

Donna Reardon a été conseillère municipale à Saint-Jean pendant neuf ans.

Photo : Radio-Canada

Après avoir siégé pendant neuf ans au conseil municipal, elle croit que Saint-Jean peut maintenant espérer une croissance économique. C'est l'équipe qui s'est rassemblée qui a fait les changements dont Saint-Jean avait besoin (...) maintenant nous devons construire dessus et c'est pourquoi je me présente parce que j'ai toute l'expérience, affirme-t-elle.

Elle veut obtenir de Fredericton une plus grande part des impôts versés par les citoyens afin de créer une ville dynamique, avec des logements qui répondent aux besoins de tous.

Les deux candidats s'engagent à ce que les minorités linguistiques, ethniques et culturelles soient entendues et représentées au sein du conseil.

Une seule plateforme bilingue

Dans une ville qui compte 6000 francophones, un seul candidat, parmi tous les conseillers, à présenter une plateforme complètement bilingue.

Jason Alcorn donnant une entrevue à l'extérieur.

La ville de Saint-Jean rassemble environ 6000 francophones et Jason Alcorn veut leur parler directement.

Photo : Radio-Canada

Cette année, Jason Alcorn est le seul candidat du côté des conseillers qui a présenté une plateforme électorale complètement bilingue.

Je serai un interlocuteur privilégié pour les francophones et francophiles pour les quatre prochaines années si je suis élu au conseil municipal.

Une citation de :Jason Alcorn, candidat pour un poste de conseiller municipal à Saint-Jean

Les candidats à la mairie de Saint-Jean Darrell Bastarache et Howard Yeomans n'ont pas répondu aux demandes d’entrevue de Radio-Canada.

Le scrutin se tiendra le 10 mai prochain, mais les résultats ne seront connus que le 25 mai.

Selon le reportage d’Isabelle Arseneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !