•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de Thomas Audet : Maxime Patry cité à procès

Un égoportrait de Maxime Patry dans sa cuisine.

L'accusé Maxime Patry

Photo : tirée de Facebook

Radio-Canada

Maxime Patry, un Almatois de 35 ans, est cité à procès pour une accusation d'homicide involontaire coupable à la suite à la mort de Thomas Audet, 22 mois, survenue le 18 juin 2016 à Alma.

Le juge Pierre Simard de la Cour du Québec a considéré, vendredi, après trois jours d'enquête préliminaire, que la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) avait suffisamment d'éléments de preuve pour la tenue d'un procès.

Le juge avait émis une ordonnance de non-publication dans ce dossier. La Couronne a fait entendre une experte médicale, une connaissance de la famille et le policier technicien de la scène de crime.

Maxime Patry est accusé d'avoir causé la mort de l'enfant de sa conjointe de l'époque. La famille de Thomas Audet poursuit aussi la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour négligence dans ce dossier.

Rappel

Au terme d’une enquête policière qui a duré presque quatre ans, Maxime Patry a été arrêté en juin 2020 en lien avec la mort du petit garçon. Dans un excès de colère, il aurait frappé Thomas Audet, qui est décédé le lendemain à l’hôpital. Un mois avant sa mort, un signalement avait été fait à la DPJ. Les grands-parents de la victime estiment que l’organisme n’a pas agi diligemment et ont déposé une poursuite de 1 million de dollars contre le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui chapeaute la DPJ.

Avec les informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !