•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitter permet aux internautes d’offrir des « pourboires »

Le logo du réseau social Twitter apparaît sur un écran de téléphone cellulaire.

Twitter veut fidéliser les créateurs et créatrices de contenu, notamment, en leur permettant de tirer ainsi un revenu de la plateforme.

Photo : AFP / ALASTAIR PIKE

Radio-Canada

Le réseau social Twitter a présenté jeudi « Tip Jar » (pot à pourboires), un nouvel outil pour permettre aux utilisateurs et utilisatrices du réseau social de faire des dons à leurs comptes préférés.

C'est la première étape de notre plan pour créer de nouvelles façons de donner et recevoir du soutien sur Twitter – avec de l'argent, a indiqué l'entreprise californienne dans un communiqué.

Pour l'instant, seul un groupe limité de personnes, des créateurs et créatrices de contenu, journalistes, spécialistes et ONG, peuvent ajouter un « Tip Jar » à leur profil. Pour l’instant, seuls les personnes qui utilisent Twitter en anglais peuvent leur verser de l’argent.

C'est vous [les utilisateurs et utilisatrices] qui menez la conversation sur Twitter et nous voulons que vous puissiez plus facilement vous soutenir au-delà des abonnements, retweets, et mentions J’aime, les options de partage et d'appréciation des messages, a précisé le groupe.

Le nouveau bouton offrira de payer par le biais de services comme Patreon, PayPal ou Venmo. Twitter ne prendra pas de commission.

Fidéliser les internautes

Le réseau social veut diversifier ses sources de revenus au-delà de la publicité et les options de monétisation afin de fidéliser les influenceurs et influenceuses.

Il prépare notamment le lancement d'abonnements payants pour les comptes favoris des utilisateurs et utilisatrices, avec des avantages et privilèges pour les personnes abonnées.

La plateforme a publié des résultats plus faibles qu’espérés la semaine dernière. Le nombre d’utilisatrices et utilisateurs quotidiens dits « monétisables » (ayant été exposés à au moins une publicité sur une journée donnée) s'est établi à 199 millions au premier trimestre, soit 1 million de moins que les prévisions des analystes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !