•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel au dépistage auprès des manifestants du 1er mai partis de Lévis en autobus

Des manifestants défilent de façon festive devant le stade olympique.

La manifestation, qui a débuté aux abords du centre de vaccination du stade olympique, le 1er mai, a forcé des modifications de rendez-vous de vaccination prévus en après-midi (archives).

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le CISSS de Chaudière-Appalaches demande aux manifestants du 1er mai partis de Lévis pour rejoindre Montréal en autobus de se faire dépister. Moins de 5 cas de COVID-19 sont confirmés parmi les passagers.

Les autobus ont été réservés par des organisateurs de la Beauce avec un point de départ dans le quartier Saint-Nicolas de Lévis. C’est donc environ 48 personnes qui ont voyagé dans les deux autobus nolisés pour l’occasion, mentionne le CISSS par voie de communiqué.

Le 1er mai dernier, des milliers de manifestants ont répondu à l'appel des organisateurs de Québec Debout et ont marché dans les rues de Montréal afin de protester contre les mesures sanitaires, qu'ils estiment excessives et injustifiées.

On a eu de la difficulté à obtenir de l'information donc pour pouvoir compléter nos enquêtes épidémiologiques et contacter toutes les personnes qui auraient été en contact avec les personnes infectées. C'est ce qui explique notre appel à tout public, ajoute Geneviève Dion, porte-parole du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Mme Dion ajoute que la situation épidémiologique en Beauce depuis quelques semaines inquiète le CISSS.

On ne va pas les envoyer en prison, ce qu'on veut c'est obtenir de l'information pour compléter les enquêtes épidémiologiques et protéger la santé des autres personnes.

Une citation de :Geneviève Dion, porte-parole du CISSS de Chaudière-Appalaches

137 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La situation épidémiologique difficile se poursuit en Chaudière-Appalaches, alors que celle de la Capitale-Nationale s'améliore de jour en jour.

Dans le plus récent bilan vendredi, on recensait 137 nouveaux cas de COVID-19 dans la région de Chaudière-Appalaches, soit une augmentation de 30 par rapport à la veille. Avec un taux de positivité de 5,79 %, il s'agit du pire bilan par rapport à celui des régions du Québec.

Dans cette région, 996 personnes sont toujours porteuses du virus, soit 17 de plus que la veille. Par ailleurs, 7987 doses de vaccin ont été inoculées.

Amélioration dans la Capitale-Nationale

Au nord du fleuve, la situation continue de s'améliorer. On comptait 56 nouveaux cas et aucun nouveau décès vendredi dans la Capitale-Nationale.

Il faut remonter au 23 mars pour avoir un meilleur bilan, avec 45 nouveaux cas.

De plus, 20 307 nouvelles personnes ont reçu une dose de vaccin dans cette région.

Avec les informations de Marie Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !