•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun nouveau cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue

La clinique de dépistage et d'évaluation de la COVID-19 à Amos.

La clinique de dépistage et d'évaluation de la COVID-19 à Amos (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Radio-Canada

La santé publique ne recense aucun nouveau cas ni hospitalisation.

Tout comme jeudi, la région compte trois cas actifs de COVID-19. Le seul cas de coronavirus rapporté cette semaine se trouve dans la Vallée-de-l'Or.

Lors de son point de presse, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue a appelé la population à la prudence en vue du passage en zone jaune prévu lundi. La direction a demandé à ce que les mesures soient respectées pour éviter la propagation du virus.

Vaccination

Un membre du personnel médical extrait une dose du vaccin Moderna d'une fiole à l'aide d'une seringue.

Près de 55 000 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées Abitibi-Témiscamingue (archives).

Photo : afp via getty images / APU GOMES

Les personnes âgées de 35 à 39 ans sont maintenant admissibles à la vaccination contre la COVID-19. La semaine prochaine, trois groupes d'âge seront inclus dans la campagne de vaccination.

  • 30 à 34 ans : dès le 10 mai

  • 25 à 29 ans : dès le 12 mai

  • 18 à 24 ans : dès le 14 mai

La présidente-directrice générale du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue affirmait en point de presse jeudi que certaines personnes qui croient avoir réservé une plage horaire ne complètent pas correctement l’inscription.

Il y a une dernière section où il faut vraiment confirmer l’inscription du rendez-vous, ce qui vous permet d’avoir soit par message texte, soit par courriel la confirmation de votre rendez-vous de dépistage. Assurez-vous d’avoir complété le formulaire jusqu’à la dernière étape parce que si vous ne le faites pas, vous n’êtes pas enregistré au niveau d’un rendez-vous de dépistage. Vous allez vous présenter à l’heure que vous pensez que vous avez un rendez-vous, mais il n’y en aura pas à votre nom , rapporte Caroline Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !