•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec 70 nouveaux cas, l'Estrie connaît une hausse marquée des infections

La rue King Ouest de Sherbrooke.

Sherbrooke compte 31 nouveaux cas de COVID-19 vendredi.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

La santé publique en Estrie enregistre 70 nouveaux cas de COVID-19 vendredi, une hausse marquée de 15 cas par rapport à la veille.

Il faut remonter au 19 janvier pour retrouver un bilan aussi élevé dans la région.

Alors que les cas baissent partout, ils montent en Estrie. Au Granit, ça correspond à une explosion de cas.

Une citation de :Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie

Tous les secteurs recensent de nouvelles infections. C'est à Sherbrooke que le nombre de cas est le plus élevé, avec 31, suivi du Granit, avec 16.

Selon Alain Poirier, la transmission se fait principalement dans le domicile des gens. Il exhorte donc tous les Estriens à respecter les mesures en place pour éviter que l'explosion de cas ne s'étende à l'ensemble de la région.

La MRC du Granit, maintenant plus touchée que la Beauce

Le passage de la MRC du Granit en zone rouge d'urgence mercredi pourrait aider à limiter la propagation. Il souligne que le taux de cas actifs dans le Granit est de 900 pour 100 000 habitants. C'est le plus élevé de la province, plus élevé que les régions voisines en Beauce, fait valoir Alain Poirier.

Pour tenter de venir en aide à cette MRC, 1000 rendez-vous de vaccination seront ajoutés dans le Granit. C'est bien qu'à partir de nos doses on ait pu en donner un peu plus au Granit, mais ce qui marche et tout de suite, c'est les mesures, dont le port du masque et la distanciation, souligne Alain Poirier.

Il rappelle qu'il faut attendre de deux à trois semaines après l'inoculation du vaccin avant de bénéficier de son immunité.

Par ailleurs, une clinique de dépistage sans rendez-vous se tiendra à la polyvalente Montignac samedi, dimanche et lundi. Il demeure également possible de prendre rendez-vous pour subir un test au centre de dépistage situé sur la rue Victoria tous les jours de la semaine.

Stabilisation dans les hospitalisations

Aucun mort ne s'ajoute toutefois à ce bilan. Le nombre de décès liés à la COVID-19 reste donc à 334.

Quant aux hospitalisations, après avoir connu une hausse majeure la veille, elles sont relativement stables, avec un patient de plus aux soins intensifs. Au total, 40 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 7 aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !