•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Réginois endeuillé par la COVID-19 nourrit des centaines de personnes

Faire le bien après avoir perdu les siens.

Deux hommes tiennent des sacs de nourriture devant un coffre rempli de denrées alimentaires.

Haris Khan et Tahir Shaikh distribuent des denrées alimentaires à une soixantaine de personnes par jour à Regina.

Photo : fournie par Janani Whitfield

Radio-Canada

Un résident de Regina qui a perdu ses deux parents des suites de la COVID-19 profite du mois du ramadan pour offrir des repas aux personnes dans son entourage afin de soutenir sa communauté pendant cette période de pandémie.  

Avec l’aide de bénévoles, Haris Khan va chercher des repas dans certains restaurants à Regina. Ensemble, ils distribuent entre 50 et 60 plats par jour, déposés directement chez les personnes.

Deux jours avant son 31e anniversaire, en janvier 2021, Haris Khan a perdu son père, emporté par la COVID-19.

L'homme avait eu l’idée du projet de distribution alimentaire avec sa mère. Mais, trois mois après le décès due son père, cette dernière a succombé à son tour à la COVID-19.

J’avais commencé cette démarche en hommage à mon père. J’ignorais que j’allais le faire en hommage à ma mère également.

Une citation de :Haris Khan, habitant de Regina

Je n’avais jamais imaginé que cela pouvait m’arriver. Je ne le souhaite à personne, dit-il.

Le ramadan comme ancrage

Haris Khan s’inspire des valeurs familiales de générosité et de gentillesse à travers cette distribution alimentaire à Regina.

Durant le ramadan, en 2020, Haris Khan avait organisé une collecte d’aliments pour célébrer l’iftar, le repas que mangent les musulmans après le coucher de soleil afin de mettre fin au jeûne de la journée.

En 2021, le Réginois décide d’élargir sa collecte d’aliments, afin de distribuer des repas à travers la ville pendant le ramadan, qui a débuté le 13 avril et qui prendra fin le 12 mai.

L’initiative vise surtout à aider des étudiants qui doivent cumuler travail et études tout en pratiquant leur religion.

Boîtes de denrées alimentaires empilées dans un salon.

Les denrées alimentaires distribuées pendant le ramadan ne sont pas réservés exclusivement aux musulmans.

Photo : fournie par Haris Khan

Un impact plus large

Les repas distribués ne sont pas réservés aux musulmans. Ils sont également destinés à d’autres membres de la communauté pouvant bénéficier d’un coup de pouce pendant cette période d’isolement.

Haris Khan tenait absolument à inclure Roshelle Montgomery dans son itinéraire. Il s’agit de la femme d’un de ses anciens collègues, Warren Montgomery, décédé le 20 avril après avoir contracté la COVID-19.

Sur les réseaux sociaux, Roshelle Montgomery avait fait part de la douleur qu’elle ressentait depuis le décès de son mari.

Le fait de voir Haris Khan à sa porte, de la nourriture plein les mains, lui confirme qu’il est encore possible de faire preuve d’amour et de bienveillance envers les autres.

Nous sommes nombreux à vivre des moments difficiles. Et il y a des gens qui traversent ces épreuves tous seuls.

Une citation de :Roshelle Montgomery, habitante de Regina

Avec les informations de Janani Whitfield

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !