•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'annulation de Keystone XL a coûté plus de 2 milliards à TC Énergie

Des tuyaux empilés dehors.

Le projet de pipeline Keystone XL a été suspendu en janvier après la révocation de son permis par le président des États-Unis, Joe Biden.

Photo : La Presse canadienne / Alex Panetta

La suspension du projet d’oléoduc Keystone XL a coûté 2,2 milliards de dollars à TC Énergie, ce qui a contribué à une perte nette de 1,1 milliard au premier trimestre.

Après la révocation de son permis par le président américain Joe Biden, TC Énergie dit avoir dû réévaluer la viabilité d’autres projets associés à Keystone XL, comme le pipeline Heartland et le terminal à Hardisty, en Alberta.

La perte de plus de 2 milliards de dollars associée au projet de pipeline n’inclut cependant pas de compensations financières possibles de la part du gouvernement albertain, qui avait investi dans le projet. 

En mars 2020, l’Alberta avait appuyé le projet Keystone XL par le biais d’une participation financière de 1,5 milliard de dollars et d’une garantie de prêt de plus de 6 milliards de dollars. 

Cet investissement provincial devrait réduire le risque financier de l’entreprise à 1 milliard de dollars. Il permet également à l’entreprise de terminer les travaux de l’oléoduc, qui avaient commencé en 2020 et qui doivent être finis pour des raisons de sécurité. 

Sans son communiqué, TC Énergie n’évoque pas de suites pour le projet alors que le gouvernement albertain de Jason Kenney continue d’explorer ses options légales pour contester la révocation du permis. 

La suspension du projet qui devait transporter 830 000 barils de pétrole par jour de l’Alberta au Nebraska a entraîné le congédiement d’au moins 1000 personnes

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !