•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse du taux de chômage à 8,1% en avril au pays

Un travailleur d'usine manipule une tablette informatique.

Le resserrement des mesures sanitaires au pays en avril a fait augmenter le chômage au pays.

Photo : iStock

Radio-Canada

Marqué par la perte de 207 000 emplois et le resserrement des mesures de santé publique, le taux de chômage est passé à 8,1 % en avril au Canada, en hausse de 0,6 point de pourcentage.

La troisième vague de COVID-19, qui a obligé la majorité des provinces à imposer des mesures sanitaires strictes et certaines à fermer de nouveau les commerces et même des entreprises, a entraîné un recul global de 1,1 % de l’emploi, le mois dernier au pays.

Selon Statistique Canada, il s’est perdu 129 000  emplois à temps plein et 78 000 autres à temps partiel en avril.

Presque la moitié des 207 000 pertes d'emplois enregistrées (101 000) touchait des jeunes de 15 à 24 ans.

Le total des heures travaillées a reculé de 2,7 % en avril, surtout en raison des baisses enregistrées dans les services d'enseignement, dans les services d'hébergement et de restauration ainsi que dans le commerce de détail, précise l’agence fédérale dans son bulletin mensuel.

Le commerce de détail a perdu 84 000 emplois, les services d'hébergement et de restauration 59 000, alors que l'information, la culture et les loisirs ont vu 26 000 emplois disparaître.

Le nombre de personnes qui ont travaillé moins de la moitié de leurs heures habituelles a augmenté de 288 000 (+27,2 %), ajoute Statistique Canada.

Le nombre de personnes au chômage depuis au moins 27 semaines a aussi augmenté pour atteindre 486 000.

Plus d'un an après le début de la pandémie, l'économie canadienne accuse un retard de 503 000 emplois par rapport aux statistiques de février 2020, tout juste avant l'arrivée du coronavirus au Canada.

C’est principalement en Ontario et en Colombie-Britannique que l’emploi a le plus reculé en avril.

Durement frappée par la troisième vague, la province de l’Ontario a enregistré une perte de 153 000 emplois et une hausse de 1,5 point de pourcentage de son taux de chômage, qui passe à 9 %.

Le taux de chômage a aussi augmenté de 1,5 point de pourcentage à Terre-Neuve-et-Labrador pour atteindre 13,9 %.

La Colombie-Britannique a pour sa part perdu 43 000 emplois le mois dernier.

Au Québec, le taux de chômage est aussi passé de 6,4 % à 6,6 % le mois dernier, une hausse de 0,2 point de pourcentage.

L'emploi a cependant augmenté en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick, alors qu'il a peu varié dans les autres provinces, note Statistique Canada.

Par ailleurs, 100 000 Canadiens de plus sont passés au travail à domicile le mois dernier. On compte actuellement plus de 5,1 millions de personnes qui doivent travailler à la maison au Canada.

Interpellé par ce recul de l'emploi au pays lié à l'intensification des mesures sanitaires, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a souligné aux Canadiens que son gouvernement continue d'agir pour soutenir économiquement les Canadiens en cette période difficile.

Si vous avez perdu votre emploi, on ne vous laisse pas tomber. La subvention salariale, l’assurance-emploi plus flexible et la prestation canadienne de la relance économique sont là pour vous, a déclaré vendredi le premier ministre en point de presse.

Présentement, la meilleure chose que nous puissions faire pour relancer notre économie, c’est d’en finir avec la troisième vague le plus rapidement possible.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !