•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Estriens rassemblés pour soutenir les manifestants en Colombie

Des citoyens sont rassemblés dans l'escalier de l'hôtel de ville.

La communauté colombienne de Sherbrooke s'est réuni pour soutenir leur pays d'origine.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Radio-Canada

Des Sherbrookois d'adoption se sont réunis jeudi soir pour soutenir les manifestants colombiens qui s'opposent au gouvernement de droite du président Ivan Duque depuis deux semaines.

Les participants au rassemblement voulaient dénoncer la violente réponse des autorités colombiennes, lorsque des milliers de citoyens sont descendus dans les rues. Les violences dans ce pays d'Amérique du Sud ont fait au moins 24 morts et quelque 850 blessés, selon des sources officielles.

Malgré le fait que la plupart des manifestations ont été pacifiques, la réaction du gouvernement et des agents de l’État a été la répression envers les manifestants et la militarisation des villes, explique l'organisateur de l'événement à Sherbrooke, Edwin Moreno.

Edwin Moreno prend la parole.

Edwin Moreno a organisé le rassemblement jeudi soir devant l'hôtel de ville de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Selon le Sherbrookois d'adoption, Edwin Moreno, c'est la réforme fiscale proposée par le gouvernement colombien, il y a quelques semaines, qui a mis le feu aux poudres parmi la classe moyenne, déjà fragilisée.

Les niveaux de pauvreté, de corruption et de morts violentes sont en forte croissance. Cela a créé chez la majorité des citoyens colombiens une incertitude face à leur avenir.

Une citation de :Edwin Moreno, organisateur du rassemblement à Sherbrooke

Selon Edwin Moreno, la pandémie vient aggraver les problèmes sociaux déjà présents dans la société. Il rappelle que plus de 75 000 personnes sont mortes à cause la pandémie et du manque d’assistance médicale.

La majorité des Colombiens ne peuvent pas rester en quarantaine, car ils n’ont [alors plus] les moyens de nourrir leur famille, explique-t-il.

Un appel à l'intervention de Justin Trudeau

Lors du rassemblement à Sherbrooke, les participants ont appelé le Canada à se prononcer contre la violation des droits de la personne en Colombie.

Edwin Moreno a même interpellé directement le premier ministre Justin Trudeau.

Nous sommes convaincues que votre voix servira de canalisateur pour faire comprendre au gouvernement colombien que la violence et la répression ne sont pas la solution aux problématiques sociales du pays, affirme-t-il.

Un deuxième rassemblement de solidarité envers le peuple colombien s'est également déroulé vendredi soir, au Marché de la Gare de Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !