•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une peine moins lourde pour un avocat radié qui était condamné à un an de prison

Shawn Beaver d'Edmonton a été condamné pour avoir pratiqué illégalement le droit.

Portrait de Shawn Beaver.

Les problèmes de Shawn Beaver remontent à 2014, lorsqu'il a volé des fonds en fiducie à son cabinet d'avocats pour soutenir son style de vie.

Photo : facebook/Shawn Beaver

Radio-Canada

Une décision de la Cour d'appel de l'Alberta, rendue jeudi, a allégé la peine de Shawn Beaver, un avocat radié qui a pratiqué le droit illégalement. La cour a toutefois rejeté son appel pour éliminer sa condamnation pour outrage au tribunal.

En février, le juge John Rooke, de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta, a déterminé que M. Beaver avait ignoré la loi et qu'il passerait un an en prison.

La Cour d'appel a changé la peine originale pour une nouvelle peine de 90 jours de prison, purgée durant les fins de semaine seulement. La Cour exige également que l'ancien avocat fasse 200 heures de travaux communautaires.

La peine originale ne tenait pas adéquatement compte des circonstances personnelles de M.  Beaver, [de] sa personnalité, son mode de vie présent et [des] conséquences que subirait sa famille, écrit le juge Jack Watson dans sa récente décision.

Un an, ce serait trop dur pour une première incarcération.

Une citation de :Jack Watson, juge à la Cour d'appel de l'Alberta

Shawn Beaver avait d'abord été suspendu du Barreau pour avoir volé les comptes en fiducie de clients. En 2017, il a été radié du barreau pour avoir pratiqué le droit illégalement.

Il commencera à purger sa peine de manière discontinue le 14 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !