•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joe Biden pressé par des démocrates de rouvrir la frontière avec le Canada

Chuck Schumer.

Le sénateur new-yorkais Chuck Schumer réclame que Washington et Ottawa rouvrent rapidement la frontière.

Photo : Reuters / Carlo Allegri

Radio-Canada

Des membres influents de la classe politique américaine font pression sur l'administration Biden pour favoriser le retour à des déplacements plus normaux entre le Canada et les États-Unis, après plus d'un an de restrictions imputables à la pandémie.

Un texte d'Alexander Panetta, de CBC News

Le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, a écrit à des membres de l'administration de Joe Biden, histoire de leur présenter plusieurs demandes concernant la frontière.

Il a ainsi fait plusieurs demandes au secrétaire d'État, Antony Blinken, et au secrétaire à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas.

L'une d'entre elles est un plan canado-américain détaillé – publié dès que possible – expliquant les règles et les normes sanitaires qui guideront la reprise des déplacements non essentiels. Selon M. Schumer, cela devrait accroître la clarté et la transparence d'un processus qui a provoqué de la confusion et de la frustration chez bien des gens.

En attendant, le sénateur réclame qu'Ottawa et Washington permettent immédiatement à davantage de gens de voyager. M. Schumer souhaite ainsi que la définition d'un travailleur essentiel comprenne les personnes vaccinées qui ont des raisons immobilières, éducatives, médicales ou liées aux affaires de franchir la frontière.

Le sénateur demande par ailleurs que les règles soient précisées pour les armateurs et, finalement, qu'un plan soit mis en place pour aider les agents frontaliers, y compris un accès aux tests de dépistage, aux vaccins et aux équipements de protection.

Des demandes importantes

D'autres législateurs provenant de l'État frontalier de New York, que représente M. Schumer, ont lancé des appels similaires, sans obtenir de développements notables. Aucun des deux gouvernements fédéraux concernés ne s'est empressé de mettre sur pied un plan pour rouvrir la frontière.

L'arrivée de M. Schumer dans le débat signale toutefois une pression accrue sur Washington et Ottawa pour que les deux capitales jettent au moins les bases d'intentions à long terme.

Après avoir enduré l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire de New York, les résidents installés le long de la frontière sont prêts à tourner la page et à rétablir les liens familiers avec leurs proches, leurs propriétés et leur prospérité, mentionne la lettre du sénateur.

Il en revient maintenant aux gouvernements fédéraux de faire leur part et de répondre à leur désir désespéré de rebâtir et s'en remettre complètement. Cette reprise ne peut être accomplie, et je m'y engage, avant que la collaboration bilatérale pour permettre de rouvrir la frontière terrestre entre les États-Unis et le Canada soit une priorité, et qu'un plan pour la réouverture complète ne soit rendu public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !