•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le directeur général d'OC Transpo, John Manconi, tire sa révérence

M. Manconi s'adresse aux membres de la Commission.

Le directeur général d'OC Transpo, John Manconi (archives)

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Celui qui incarne OC Transpo depuis de nombreuses années quittera ses fonctions le 30 septembre prochain, après 32 années de service.

Je suis très heureux pour John qui abordera la nouvelle étape de sa vie. Je reconnais cependant que nous ressentirons tous les effets de son départ dans l’ensemble de notre organisation, écrit le directeur de la Ville d’Ottawa, Steve Kanellakos, dans une note de service.

Au cours des dix dernières années à la tête de la Direction générale des transports, M. Manconi a notamment dirigé l’étape  1 et l’étape 2 des projets de train léger, les plus vastes projets d’infrastructure de l’histoire de la Ville, ainsi que les nombreux problèmes qui ont découlé de sa mise en fonctionnement.

M. Manconi a été nommé à la tête des Services de transport en commun après le congédiement de son prédécesseur, Alain Mercier, en 2012. Il a également dû gérer les difficultés d’implantation de la carte à puce Presto chez OC Transpo.

Dans une déclaration écrite, le maire d’Ottawa, Jim Watson, a remercié M. Manconi pour son dévouement sans pareil, son travail acharné et ses 32 années de service au profit de la Ville d’Ottawa et de nos résidents.

Sous son leadership, la Ville a maintenu d’excellentes relations avec le syndicat et ses membres, ce qui a mené à plus de 10 ans de paix sociale et de stabilité à OC Transpo. [...] Grâce à son travail acharné et à ses efforts de collaboration, nous avons maintenant un système de train léger hautement performant qui reliera tous les coins d’Ottawa dans les prochaines années, alors que nous continuons à avancer la construction de l’étape 2, avant d’entamer les travaux de l’étape 3, a écrit le maire.

Le directeur municipal précise que la Ville compte profiter des cinq prochains mois pour trouver un remplaçant à M. Manconi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !