•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché immobilier de Calgary devrait rebondir cette année

Une maison de trois étages avec une pancarte à vendre.

La migration vers l'Alberta aura son rôle à jouer dans la reprise du secteur immobilier.

Photo : Radio-Canada / Philippe de Montigny

Radio-Canada

À Calgary, l'activité dans le secteur du logement devrait reprendre des forces en 2021, alors que l'économie se remet peu à peu des épreuves causées par la pandémie, estime la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) dans son rapport annuel sur les perspectives du marché.

La SCHL ajoute que le marché calgarien semble plutôt prometteur jusqu'en 2023.

L'agence fédérale indique que le marché de la revente des habitations sera vigoureux et que plus de projets de construction résidentielle sont prévus par rapport à l'an dernier.

La relance économique, la stabilisation du marché de l'emploi et des taux d'intérêt faibles contribueront à une légère hausse dans la revente et la construction de logements, précise l'analyste économique de SCHL, Michael Mak.

Vers la fin 2023, cette croissance des prix des maisons ralentira, prédit-il. Bien que le rythme de la croissance sera freiné, les prix eux-mêmes devraient rester plutôt élevés.

Un rebond du secteur dépendra en partie d'une reprise de la migration vers l'Alberta, explique Michael Mak. Durant la dernière année, le ralentissement économique en Alberta a mené à une importante interruption des déplacements vers la province, et à son premier solde migratoire négatif depuis 1994.

Un retour à la migration en Alberta et à Calgary dépendra de facteurs comme le progrès du programme de vaccination, la demande de pétrole à court et à moyen terme, ainsi que la continuation d'une politique monétaire souple, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !