•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sécheresse pousse la Ville de Morden à restreindre l'utilisation de l'eau

Sol terreux craqué par la sécheresse.

La sécheresse est jugée grave dans la Ville de Morden, située dans le sud du Manitoba. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rick Bremness

Radio-Canada

La Ville de Morden, située dans le sud du Manitoba, connaît de graves sécheresses au point qu'un plan d'intervention a été mis en œuvre pour demander aux résidents et aux entreprises de réduire leur consommation d'eau.

Un automne, un hiver et maintenant un printemps secs ont fait des ravages dans le Sud manitobain.

La Ville a besoin d'une série de pluies régulières et si cela ne se produit pas, nous aurons de gros problèmes.

Une citation de :Brandon Burley, maire de Morden

Le niveau actuel du lac Minnewasta, qui est la source d'eau de Morden, est près de deux mètres (sept pieds) sous le niveau lorsque le lac est plein, a déclaré la Ville dans un avis.

Le maire de Morden, Brandon Burley, a déclaré que des niveaux aussi bas n'ont pas été vus depuis 1983.

Si l'on se réfère à l'histoire récente, c'est sans précédent, a déclaré le maire, notant que des îles sortent du lac Minnewasta comme jamais auparavant.

Selon lui, si les précipitations moyennes des quatre dernières années se maintiennent, Morden n’aura pas la capacité suffisante pour traiter et purifier l'eau d'ici la fin de l'été, puisque son niveau sera de cinq mètres (16,5 pieds) en dessous du niveau du barrage.

Plan d'intervention nécessaire

Un stade de sécheresse jugée grave commence lorsque le niveau de l'eau descend d'environ 1,70 mètre (5,5 pieds) en dessous du niveau habituel de plein approvisionnement.

Conséquemment, un plan d'intervention en cas de sécheresse a été mis en œuvre à Morden, afin que les résidents et les entreprises réduisent leur consommation d'eau.

Ils ne peuvent pas, par exemple, arroser les pelouses tandis que l'arrosage des jardins n'est autorisé que deux fois par semaine. Les pataugeoires et les piscines ne sont pas autorisées à fonctionner avec de l'eau provenant de Morden, tandis que les agriculteurs ne peuvent pas irriguer leurs plantations à moins d'avoir un permis de pompage à partir d'une station d'eau brute.

Il est très, très difficile de traiter l'eau lorsque le limon et tout ce qui se trouve au fond du lac est remué dans l'eau potable, a déclaré M. Burley.

Il affirme que si les précipitations nécessaires arrivent, les restrictions seront levées. Le maire ajoute qu'il faut par contre qu'il y ait beaucoup de pluie, puisque le sol est extrêmement sec.

Par ailleurs, la ville a reçu un peu moins de 2,50 cm (un pouce) de pluie le week-end dernier. En deux heures environ, le sol était à nouveau sec.

Morden, située à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Winnipeg, compte un peu plus de 8600 habitants, selon les données les plus récentes du recensement fédéral de 2016.

D'après les informations de Darren Bernhardt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !