•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché immobilier à Regina en surchauffe après une accalmie liée à la pandémie

Agents immobiliers, vendeurs et acheteurs ressentent un nouvel enthousiasme sur le marché après une année plutôt tranquille.

Dessin d'une maison vendue.

Les maisons de Regina se vendent un jour ou deux après leurs mises en marché (archives).

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Radio-Canada

Les ventes de maisons ont plus que doublé à Regina au mois d'avril en 2021, comparativement à la même période en 2020.

L’agent immobilier réginois Tim Otitoju affirme que le marché à Regina est en pleine effervescence.

Ventes de maisons à Regina

  • Avril 2021 : 392 (prix moyen - 344 000 $)
  • Avril 2020 : 144 (prix moyen - 305 000 $)

C’est un marché qui favorise les vendeurs. En ce moment, on détecte pas mal de mouvement, avec une grande fourchette de prix, explique l’ancien membre de l'Association des agents immobiliers de la Saskatchewan. 

Acheter était assurément plus difficile que de vendre, confirme Tyler Koda, qui a vendu sa maison à Regina au mois de mars, la transaction finale étant approuvée 25 heures après sa mise en marché, un pour cent en dessous du prix affiché. 

Pour acheter leur nouvelle maison, Tyler Koda et son épouse ont dû visiter une douzaine d’autres.

C’était frustrant, parce que chaque maison avait un petit défaut qui nous éloignait de l’achat. Et quand ce n’était pas le cas, la maison était déjà vendue au moment où on voulait faire une offre, explique Tyler Koda.

Quand ils ont trouvé la maison à leur goût, il a fallu agir vite. Affichée à 13 h, ils l’ont visitée à 15 h 30, et ont finalisé la transaction à 22 h le soir même, pour une somme supérieure au prix affiché.

Tim Otitoju assiste souvent à de telles guerres des enchères, avec une vingtaine de visites pour des maisons qui sont arrivées sur le marché 24 ou 48 heures plus tôt.

L’offre est à la baisse en ce moment. Dès qu’une maison arrive sur le marché, elle quitte le marché aussitôt

Une citation de :Tim Otitoju, agent immobilier

Ces maisons peuvent recevoir une dizaine d’offres, au-delà du prix affiché. Les candidats envoient parfois des lettres personnalisées aux vendeurs, qui peuvent, de temps en temps, s’émouvoir devant de telles démarches.

Mais la plupart du temps, ce sont les chiffres, et non les lettres, qui gagnent la guerre des enchères.

Avec les informations de Jennifer Francis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !