•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

55 nouveaux cas de COVID-19 et un décès en Estrie

Une boîte de fiole de vaccins contre la COVID-19.

Le secteur du Granit est passé en zone rouge dans la nuit de mercredi à jeudi.

Photo : AP / Mark Lennihan

Radio-Canada

La santé publique de l'Estrie recense 55 nouvelles infections à la COVID-19 sur son territoire depuis la veille.

Les secteurs les plus touchés sont Sherbrooke (+20) et le Granit (+18). À Sherbrooke, le bilan a augmenté de six par rapport à la veille. Quant au Granit, la situation fléchit légèrement, avec un cas de moins que lors du dernier bilan.

Le bilan de cas actifs de COVID-19 en Estrie est présentement de 495.

Une personne de plus est morte des suites de la maladie dans la communauté, ce qui porte le total de décès à 334.

Le nombre d'hospitalisations, pour sa part, a bondi de sept depuis mercredi. Une quarantaine de personnes sont actuellement traitées pour la COVID-19. Deux patients ont quitté les soins intensifs depuis les dernières 24 heures et six s'y trouvent toujours.

Quant aux cas confirmés de variants sur le territoire estrien, leur nombre est demeuré stable à 81 cas.

La vaccination s'accélère

Alors que la vaccination est ouverte au grand public depuis le début du mois de mai, la santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec annonce que cette région vient d'atteindre 40 % de la population vaccinée avec une première dose. Pour ce qui est de l'Estrie, en date du 5 mai, 38,3 % de la population avait été vaccinée contre la COVID-19.

Dès vendredi, tous les citoyens âgés de 35 ans et plus pourront d'ailleurs prendre rendez-vous pour être vaccinés. Le ministre de la Santé a annoncé que la vaccination sera ouverte aux adolescents de 12 à 17 ans au Québec. Il devrait donner plus de détails sur le déroulement de l'opération dans les prochains jours.

Un appel à la communauté du Granit

Le secteur du Granit étant passé au rouge dans la nuit de mercredi à jeudi, le député de Mégantic, François Jacques, a tenu à inviter la communauté à faire preuve de prudence par le biais d'une lettre ouverte.

Je peux comprendre que plusieurs d'entre vous ont envie de baisser la garde et de voir du monde, mais ce n'est pas le temps de le faire. Même si ce sont des gens en qui vous avez confiance.

Une citation de :François Jacques, député de Mégantic

Il ajoute que, pour casser la flambée de nouvelles infections dans ce secteur, il est impératif de limiter les déplacements non essentiels, particulièrement ceux hors région, de faire autant que possible du télétravail et de respecter les mesures sanitaires en tout temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !