•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un album de reprises signé Jeannot Bournival et Tire le coyote

Tire le coyote en séance photo.

Jeannot Bournival et Tire le coyote

Photo : Radio-Canada

Éric Langevin

Tout commence à Saint-Élie-de-Caxton. Du moins dans l’histoire de collaboration entre Jeannot Bournival et Benoit Pinette, alias Tire le coyote. Le premier faisait son jogging au village et l’autre attendait à la roulotte à patate. Un texto, un café, un chalet en Mauricie et voilà que naît le minialbum Le temps des autres.

D’un cinq à sept à l’autre, on se cherchait un projet à faire ensemble. On a laissé tomber l’idée de la microbrasserie pour marier l’univers de ma musique et la voix exceptionnelle de Tire le coyote, raconte Jeannot Bournival.

Les deux musiciens ont opté pour des reprises de chansons. Une occasion de donner une nouvelle couleur à des succès chéris par les deux musiciens. On y retrouve La légende du cheval blanc de Claude Léveillée, La tête en gigue de Jim et Bertrand, Boom Boom de Richard Desjardins, La vie d’factrie de Clémence Desrochers, Pour l’amour qu’il nous reste de Francine Raymond et Les oiseaux faussent aussi du groupe Avec pas d’casque.

Jeannot Bournival et Tire le coyote considèrent ce projet comme une belle parenthèse à travers leurs projets respectifs de créations originales. On a tout simplement profité d’un ralentissement dans nos vies, ajoute le musicien de Saint-Élie-de-Caxton.

Il ne faut donc pas s'attendre à ce que des spectacles découlent de cette collaboration.

L’album Le temps des autres est disponible en version numérique le 7 mai. Le disque lui sera en vente à compter du 14 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !